UN PROJET/UNE PARTICULARITE. A l'issue de huit mois de travaux, le restaurant du groupe scolaire et collège Louis Clément, imaginé par les architectes NP2F, vient être inauguré à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var). La nouvelle organisation de ce "rocher en béton" a fait émerger trois espaces contigus différents.

Depuis la rentrée 2016, 700 repas par jour sont servis aux élèves dans le nouveau restaurant du groupe scolaire et collège Louis Clément à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var). Ce projet baptisé "Le Cèdre Bleu" voulu par la Ville et le Conseil départemental du Var, a été inauguré le samedi 1er octobre 2016, en présence du maire, Gilles Vincent et de ses concepteurs, NP2F, basés à Paris et à Nice.

 

"Sur ce site précontraint situé sur le chemin des Aubépines, la phase d'études a été particulièrement longue pour pouvoir imaginer une cantine et un réfectoire intégrés au groupe scolaire", nous précise François Chas, architecte associé chez NP2F. Jusqu'à la concrétisation du projet, la cantine et le réfectoire, étaient, en effet, situés à 500 mètres de l'établissement scolaire, ce qui soulevait une "vraie question de sécurité et d'accessibilité" pour les élèves.

 

Ce bâtiment vient s'enchâsser sur les différentes parcelles

 

S'insérant, par ailleurs, entre deux restanques, "nous avons décidé d'orienter le projet vers le Nord pour ouvrir largement le réfectoire sur la cour et échapper aux chaleurs méditerranéennes", poursuit François Chas.

 

C'est pourquoi, l'organisation du restaurant scolaire en plan et en coupe a fait naturellement émerger trois espaces contigus différents dans la programmation, la gestion des contraintes techniques et constructives, le rapport au sol et l'usage, explique également l'architecte. Avant d'ajouter : "Le bâtiment vient ainsi se poser comme un animal au-dessus du préau et s'enchâsser sur les différentes parcelles."

 

Découvrez la suite de l'article et le diaporama dès la page 2.

 

actionclactionfp

Un nouveau préau avec une estrade de 210 m²

Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer  (Var) par l'agence NP2F
Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) par l'agence NP2F © antoineespinasseau
Concrètement, les concepteurs ont souhaité concevoir sur deux niveaux, le restaurant du groupe scolaire et le collège Louis Clément. "On y a créé une plateforme technique et un espace pour les livraisons ; une cuisine et un espace de stockage ainsi qu'un réfectoire et un nouveau préau", nous détaille François Chas, architecte associé chez NP2F. Le préau constitue, en effet, la nouveauté du programme avec une estrade de 210 m².

 

"Négocier un rapport de douceur vis-à-vis du voisinage"

Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer  (Var) par l'agence NP2F
Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) par l'agence NP2F © antoineespinasseau
En détails, "le premier espace, appelé plateforme technique, s'affiche directement sur le Chemin des Aubépines, ajoute François Chas. Il a pour objectif de négocier un rapport de douceur vis-à-vis du voisinage et, dans le même temps, être un espace efficace de livraison et de travail." De plus, une marquise en béton a été privilégiée de manière à ce qu'elle "court" le long du mur périphérique permettant ainsi que toute activité extérieure puisse bénéficier d'une protection contre les intempéries.

Aucun point porteur encombre l'espace de réfectoire de 13,50 mètres de largeur

Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer  (Var) par l'agence NP2F
Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) par l'agence NP2F © antoineespinasseau
Le programme comprend un deuxième espace fonctionnel avec la cuisine mais aussi l'espace de stockage situé en partie basse. La cuisine a été agrémentée d'ouvertures majoritairement zénithales dans les espaces de travail et de vie. Le troisième espace, il est dédié au réfectoire qui, orienté vers le Nord, bénéficie d'une vue directe sur la cour en face du collège et de lumière, tout en échappant aux chaleurs méditerranéennes. Ce réfectoire de 13,50 mètres de largeur, conçu sans point porteur surplombe finalement la cour de récréation. "Il est accessible par un escalier et crée un espace ombragé, lieu idéal de jeux et de repos pour les collégiens, dans lequel se déploie le gradin ouvert", ajoute François Chas.

Vers un béton lasuré sur l'ensemble du réfectoire et du préau

Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer  (Var) par l'agence NP2F
Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) par l'agence NP2F © antoineespinasseau
Quant au traitement architectural extérieur, les architectes de NP2F ont souhaité ainsi former, "un rocher robuste, massif, surmonté d'émergences techniques". "L'ensemble du bâtiment est réalisé uniquement en béton à l'exception de la charpente métallique", ajoute François Chas. "A la base, le béton devait être sablé sur la partie cuisine et sur les plateformes techniques et teinté dans la masse sur la partie réfectoire, confie-t-il. Finalement, nous avons opté pour un béton lasuré sur toute la partie du réfectoire et du préau."

Fiche technique : réalisation du restaurant scolaire, "Le Cèdre Bleu" à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var).

Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer  (Var) par l'agence NP2F
Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) par l'agence NP2F © antoineespinasseau
Fiche technique
Réalisation du restaurant du groupe scolaire et collège Louis Clément , "Le Cèdre Bleu" à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var).
Lieu : Chemin des Aubépines, à Saint Mandrier-sur-Mer (Var)
Type de projet : Restaurant scolaire
Maîtrise d'ouvrage : Mairie de Saint Mandrier-sur-Mer
Maîtrise d'oeuvre : architecte mandataire : NP2F architectes (Nice et Paris) ; François Chas, architecte associé chez NP2F et Jean Rodet, architecte chargé du projet.
BET structures : Lamoureux et Ricciotti
BET fluides : B52
Economiste : VPEAS
Cuisiniste : CTBI
Performance énergétique : Bâtiment durable méditerranéen - Niveau Argent
Calendrier : marchés à procédure adaptée marchés public : 2012
Etudes : 2012-2015
Appel d'offre : DCE juin 2015
Chantier : septembre 2015 - juillet 2016
Durée : 8 mois de travaux
Livraison : 8 juillet 2016
Inauguration : 1er octobre 2016
Surfaces : 892 m²
Montant global et forfaitaire des travaux : 2.368.540 euros HT (Année 2015)

 

Des châssis vitrés en bois toute hauteur

Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer  (Var) par l'agence NP2F
Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) par l'agence NP2F © antoineespinasseau
"Le bâtiment est économe dans sa structure grâce à une ossature la plus fine possible, en béton, sur laquelle reposent des châssis vitrés en bois toute hauteur", ajoute l'agence NP2F. Aucun point porteur encombre cet espace (de 13 mètres par 23), ni aucun mobilier fixe (mis à part le bloc sanitaire), afin de permettre une multitude de configurations (restauration, événements, rassemblements).

Vue du deuxième espace cuisine

Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer  (Var) par l'agence NP2F
Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) par l'agence NP2F © antoineespinasseau
Vue du deuxième espace cuisine.

Premier espace : la plateforme technique

Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer  (Var) par l'agence NP2F
Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) par l'agence NP2F © antoineespinasseau
En détails, "le premier espace, appelé plateforme technique, s'affiche directement sur le Chemin des Aubépines, ajoute François Chas. Il a pour objectif de négocier un rapport de douceur vis-à-vis du voisinage et, dans le même temps, être un espace efficace de livraison et de travail."

Vue de la façade sud du programme du restaurant scolaire

Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer  (Var) par l'agence NP2F
Un restaurant scolaire livré en juillet 2016 à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var) par l'agence NP2F © NP2F
L'organisation du restaurant scolaire en plan et en coupe a fait naturellement émerger trois espaces contigus différents dans la programmation, la gestion des contraintes techniques et constructives, le rapport au sol et l'usage, précise enfin François Chas, architecte associé de NP2F.