ANTICIPATION - L'immense site industriel bruxellois composé d'entrepôts et de bureaux, édifié au tout début du 20e siècle donne des idées à l'architecte belge Vincent Callebaut. Il propose de le transformer en éco-quartier multifonctionnel à énergie positive, alliant patrimoine, communauté durable et verdure. Découverte.

L'architecte Vincent Callebaut continue de s'intéresser au centre-ville de la capitale belge. Après avoir proposé de métamorphoser l'austère cube de béton du "Botanic Center" en immeuble verdoyant, voilà qu'il s'attaque à un symbole industriel des années 1900 : l'ensemble Tour et Taxis (Thurn en Taxis en flamand). Il définit trois priorités : redynamisation d'un patrimoine exceptionnel, création de forêts d'habitation verticales et développement d'un campus d'activité futuriste.

 

"L'objectif, à terme, est la naissance d'un éco-quartier réellement multifonctionnel où il fait bon vivre, travailler, habiter et se divertir", Vincent Callebaut

 

Edifié entre 1902 et 1907, le complexe Tour et Taxis est un gigantesque complexe de 37 hectares composé d'entrepôts entourant une gare abritée sous une vaste halle. Il constituait, à l'époque, la première plateforme multimodale du monde en associant transport fluvial, ferroviaire et routier, entreposage et services de douanes. L'architecture, signée Ernest van Humbeek, marie brique, fer forgé et verre. Vincent Callebaut détaille son projet qui "porte sur la métamorphose de la gare maritime en 50.000 m² d'espaces multifonctionnels avec un mélange d'activité économiques (bureaux, ateliers), commerciales (marché, showrooms, magasins) ainsi que des équipements collectifs". Un peu plus loin, il décrit : "Immense et incroyable, la gare maritime est divisée en cinq vaisseaux parallèles de fer, de fonte et de verre. Actuellement vide, elle présente une superficie au sol de 40.000 m², l'une des plus grandes gares d'Europe". Son concept : faire entrer un parc public et le canal de Bruxelles - tout proche - dans les 280 mètres des nefs pour créer un campus végétalisé. "Les deux nefs intermédiaires sont ainsi innervées par des coulées végétales et aquatiques. Ces jardins intérieurs, tropical à l'Est et continental à l'ouest, grimpent sur les façades des entités fonctionnelles formant ainsi de véritables cascades de plantes exotiques et endémiques", prévoit le maître d'œuvre qui souligne la qualité des motifs végétaux ornant les pilastres et arches de l'édifice.

 

Découvrez le projet en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp

Tour & Taxis : cinq nefs différentes

Tour & Taxis, Bruxelles
Tour & Taxis, Bruxelles © Vincent Callebaut Architectures
Pour chacune des cinq nefs, Vincent Callebaut propose de développer une identité visuelle différente : des "vagues" pour la nef occidentale, abritant du commerce de détail et des bureaux open space ; des "containers" dans la nef orientale, offrant des espaces de loisir et des bureaux modulaires ainsi qu'un hôtel ; des "coques de bateau" dans la nef centrale qui serviraient de lieux de réunion ; des "géodes" dans les nefs intermédiaires, intégrant bars, restaurants et espaces de détente ; ou des "serres" le long de l'axe principal, permettant l'établissement de fermes urbaines de maraîchage bio. Autant d'entités architecturales désolidarisées de la structure existante, afin d'assurer la réversibilité du projet. Du côté des performances thermiques de l'ensemble aux épais murs de brique, l'architecte souhaite rendre étanche à l'air et à l'eau l'immense vaisseau pour qu'il forme un espace microclimatique capable d'atteindre le niveau passif. Il prévoit de le doter de puits canadiens, de cogénération biomasse, de toitures à énergie solaire et de 88 éoliennes à axe vertical. Selon ses calculs, de quoi produire plus de 2,8 millions de kWh couvrant largement la consommation de 1,5 million de kWh.

Tour & Taxis : des sky-villas

Tour & Taxis, Bruxelles
Tour & Taxis, Bruxelles © Vincent Callebaut Architectures
La zone "B" du projet sera dédiée à de la construction neuve de 85.000 m² de logements et de commerces de proximité. "Le concept des Forêts verticales est de construire des Sky-Villas, c'est-à-dire des maisons individuelles avec potagers privatifs et vergers communautaires dans le ciel de Bruxelles, bref tous les avantages de la vie à la campagne et en ville enfin réunis", note l'imaginatif architecte belge. Son projet tire ici profit du gabarit trapézoïdal délimitant la zone constructible : il prévoit "de grandes toitures aux courbes élégantes dessinant des terrasses maraîchères en encorbellement avec vues imprenables vers le centre historique". Là encore, il entend les tapisser de capteurs solaires (sur 12.500 m²) afin de couvrir les dépenses énergétiques locales. Les trois tours seraient largement espacées par des jardins de 35 mètres et seraient de taille croissante du sud au nord. La plus basse ne dépasserait pas les 24 mètres "afin de s'aligner au faîtage des trois grandes nefs de la gare maritime" alors que la plus grande atteindrait les 100 mètres.

Tour & Taxis : un nénuphar central !

Tour & Taxis, Bruxelles
Tour & Taxis, Bruxelles © VCA
Entre les villages verticaux et l'historique gare maritime, Vincent Callebaut propose la création d'une passerelle pour les transports publics et le trafic doux, ainsi qu'une articulation urbaine composée d'un grand plan d'eau naturel, d'une ancienne Halle aux poissons et huiles reconvertie en bar-restaurant et un nénuphar géant accueillant un espace d'exposition événementiel et un auditorium de plein air. De quoi propulser Tour et Taxis dans le 21e siècle en associant nouveaux usages, technologies avancées et principes constructifs durables. L'architecte fait valoir : "En effet, l'architecture est capable aujourd'hui de mettre en œuvre le concept de Solidarité Energetique entre un patrimoine - industriel dans ce cas - allié à un projet contemporain. Le second fournissant l'énergie nécessaire au premier par l'intégration des énergies renouvelables pour atteindre un bilan sobre en carbone". L'alliance de l'ancien et de sa fontaine de jouvence…

Tour & Taxis : fiche technique

Tour & Taxis, Bruxelles
Tour & Taxis, Bruxelles © Vincent Callebaut Architectures
Projet : réhabilitation profonde d'une halle de gare et construction d'immeubles neufs
Architecte : Vincent Callebaut Architectures, Paris
Client : Extensa, T&T Project SA
Localisation : Bruxelles, Belgique
Programme : 85.000 m² de logements, 50.000 m² de bureaux, commerces, espaces de loisirs
Superficie totale : 135.000 m²

Tour & Taxis : la géode

Tour & Taxis : les vagues

Tour & Taxis, Bruxelles
Tour & Taxis, Bruxelles © Vincent Callebaut Architectures
La nef occidentale est remplie de vagues vertes, qui abritent des commerces ainsi que des espaces tertiaires, et dont les déambulations permettent de flâner en hauteur afin de mieux apprécier le travail Art Déco des ferronneries historiques.

Tour & Taxis : les coques de navire