Avec cette nouvelle gare prévue en 2022, les habitants devraient disposer d'un accès en 45 minutes à un territoire métropolitain deux fois plus grand, notamment en l'étendant vers le sud-ouest et le nord-est du Grand Paris. L'un des enjeux sera de ne pas perturber l'actuel équilibre urbain, comme le souhaite la municipalité. "Une réflexion est engagée entre la Société du Grand Paris et la Ville sur la nature des travaux de réaménagement de la place de la gare et du premier périmètre autour", complète Cyril Trétout. La question d'un programme de construction de logements, et de commerces de quartier est effectivement à l'étude. A suivre.
actioncl