Le président du GIE Réseau des CERC et celui du CCCA-BTP ont signé une convention de partenariat, pour une durée de trois ans, le 24 mai 2016. Objectif : renforcer les travaux permettant d'anticiper les besoins de main-d'œuvre qualifiée des entreprises du BTP.

Parce que l'emploi et la formation sont des priorités pour les professionnels du BTP, un partenariat a été signé, mardi 24 mai 2016, entre le président du GIE Réseau des CERC (Cellules économiques régionales de la construction) et Armand Suardi, président du CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l'apprentissage du bâtiment et des travaux publics. L'objectif de cette convention, signée pour 3 ans, est de permettre la définition d'une offre de formation professionnelle initiale et continue qui soit adaptée aux évolutions du secteur, et aux besoins de compétences et de main-d'œuvre qualifiée des entreprises.

 

Anticiper les besoin en compétence et en main-d'œuvre

 

Le communiqué du CCCA-BTP et du réseau des CERC précise qu'ils réalisent sur l'ensemble du territoire des travaux d'études régionalisées sur le fonctionnement de la relation emploi-formation. Ces travaux ont ainsi permis la création des Observatoires prospectifs régionaux de l'emploi et de la formation pour les métiers du BTP. Avec ce partenariat, le réseau des CERC entend collecter l'information économique et statistique en matière de prévision d'activité, et le CCCA-BTP, les statistiques relatives à l'emploi qu'il mettra ensuite à disposition du réseau des CERC.

 

Afin d'anticiper les besoins en compétences et en main-d'œuvre qualifiée des entreprises du BTP, les travaux conjoints du réseau des CERC et du CCCA-BTP permettront de fournir aux décideurs locaux des outils complets d'aide à la prise de décision dans le champ de la formation professionnelle initiale et continue.
actionclactionfp