DIAPORAMA- Conçu en 14 mois par Sébastien Eymard, architecte de l'agence Construire, et Loïc Julienne, le théâtre marseillais de la Friche Belle de Mai - baptisé pour le moment les Plateaux - vient d'être inauguré en présence du maire, Jean-Claude Gaudin. Sa particularité ? Une partie de reconversion incluant deux plateaux en bois disposés dos à dos et deux salles pouvant accueillir au total 520 spectateurs. Découverte.

Après le Mucem, le CeRem, et le musée d'Histoire de Marseille,, le FRAC, le théâtre de la Friche de la Belle de Mai*, à Marseille- surnommé pour le moment Les Plateaux - vient clôturer la série d'inaugurations d'équipements culturels dans le cadre de Marseille, capitale européenne de la culture 2013.

 

"Certes, ce nouveau lieu de spectacles n'est pas le Mucem", reconnaît avec le sourire, Sébastien Eymard, architecte de l'agence Construire associé au concepteur Loïc Julienne. Mais ce nouvel équipement phare pour la Friche de la Belle de mai comprend deux plateaux disposés dos à dos et deux salles."

 

"Une couverture à trois pentes"
Côté architecture, "Les Plateaux" s'installent en plein coeur des anciens locaux industriels de la Friche la Belle de Mai, de plein pied, à proximité du restaurant les grandes Tables. "La dalle de couverture existante est simplement percée pour offrir les hauteurs nécessaires aux espaces scéniques et réhaussée par une charpente en bois qui supporte une couverture à trois pentes émergeant progressivement au-dessus des volumes existants pour terminer en balcon sur la ville phocéenne", ajoute l'architecte.

 

*Egalement appelé Pôle des arts de la Friche de la Belle de Mai

 


Découvrez la suite de l'article dès la page 2 et le diaporama dès la page 5
actionclactionfp