Après de longues années d'attente, le nouveau centre hospitalier de Toulon-Provence-Méditerranée a été inauguré, ce lundi, par François Fillon et Xavier Bertrand. Près d'un demi-milliard d'euros a été investi dans ce grand projet et les premiers patients sont attendus dans un mois.

Après une dizaine d'années d'attente et d'une gestation compliquée, le projet du tout nouveau centre hospitalier intercommunal de Toulon-La Seyne, conçu par l'agence Brunet Saunier Architecture, touche au but, en début de semaine, lors de son inauguration.

 

Situé dans le quartier de Sainte-Musse, ce nouvel édifice remplacera l'ancien hôpital Font-Pré et ses diverses annexes localisées sur les territoires de La Seyne-sur-Mer et de La Garde, d'ici à février prochain. Six mois de déménagement sont effectivement prévus, avec des transferts de services par étapes. Les premiers patients sont attendus dans un mois.

 

Un espace connecté à son environnement
Implanté sur dix hectares de terrain, trois bâtiments hébergeant 738 lits, 46 places d'hospitalisation de jour, cet établissement, riche de neuf pôles de santé, va pouvoir répondre aux attentes des habitants de l'agglomération toulonnaise. L'architecture caractérisée par des bâtiments de basse hauteur a été voulue fonctionnelle et sobre, mais pensé comme un espace ouvert et connecté à son environnement. Il contribue ainsi à la revitalisation du quartier. "Véritable morceau de ville, avec ses rues, ses places, et ses jardins, l'architecture retenue respecte l'échelle du piéton", explique le communiqué.

 

Composé de trois bâtiments distincts accueillant le MCO (Médecine-Chirurgie-Obstétrique), la psychiatrie et les services administratifs, ceux-ci sont connectés entre eux par un espace central partagé, « la rambla », agrémenté d'une centaine de chênes liège et de camphriers, reconnus pour leurs propriétés odorantes. Le bâtiment accueillant le MCO Architecture se présente sous la forme d'un parallélépipède aux baies vitrées filantes et ceint de bandeaux périphériques en béton de résine blanche servant de pare-soleil. Il comporte par ailleurs 24 patios intérieurs, baignant ainsi de lumière naturelle l'ensemble de l'édifice.

 

hopital toulon
hopital toulon
Malgré de lourdes contraintes liées à l'activité même du futur bâtiment, certaines solutions s'inscrivent totalement dans une approche de développement durable : isolation thermique par l'extérieur pour les bâtiments tertiaire et psychiatrique qui a réduit considérablement la consommation de chauffage et l'utilisation du système de climatisation ; façades vitrées à triple vitrage équipées de stores pour garantir l'isolation et favoriser au maximum l'éclairage naturel réduisant ainsi la consommation électrique ; cuve de 30 m3 pour récupérer les eaux de drainage du bâtiment et arroser une partie des espaces verts du site.

 

Enfin, la construction aura représenté plus de quatre années de travaux, soit un montant total de 336 millions d'euros dont 284 millions d'euros versés par l'Etat. Un projet d'envergure qui permettra d'héberger près de 800 patients dans les conditions optimales.

 

Fiche technique

 

Mandataire : Dumez Méditerrannée (Vinci Construction)
Maîtrise d'oeuvre : agence Brunet Saunier Architecture
4 ans de travaux
6 ha de terrain
150.000 m2 de plancher
1 bâtiment MCO sur 5 niveaux
1 bâtiment Psychiatrie sur 2 niveaux
1 bâtiment Administratif sur 3 niveaux
1 bâtiment énergie avec production de chaud et de froid
336 M€ investis
actionclactionfp