Enfin, l'architecte japonais est convaincu que dans ce quartier, il y a un nécessaire besoin d'espace public. "Nous avons décidé de créer trois types d'espaces : le parvis de la gare en face du bâtiment, les jardins suspendus en terrasse et le cœur même de la gare", a-t-il expliqué. Sans compter de nombreux arbres de type Colonia qui seront plantés autour du lieu et des monticules de terre installés sur le toit pour donner cette impression de colline. Avec un seul et unique objectif : modifier le style de vie de ce quartier.

 

"La gare n'aura pas qu'un seul usage, estime aussi Kengo Kuma. Elle sera un lieu de rassemblement et de toutes sortes de programmes culturels tels que musique, danse, conférences, etc. Ce genre d'événement culturel trouvera naturellement sa place dans cette gare."
actioncl