XPAIR. L'INHNI de Bordeaux a inauguré son nouveau lycée de la propreté à Pessac. Un établissement de 2.100 m² qui accueille des étudiants depuis le CAP jusqu'au Master dans le domaine de l'hygiène. Le bâtiment est équipé de 100 panneaux thermovoltaïques Cogen'Air qui produisent à la fois de l'électricité et de la chaleur à partir du soleil. Nicolas Beauquis, ingénieur conseil, révèle les dessous de cette installation.

La Maison de la propreté est un bâtiment de 2.100 m² construit aux normes RT 2012. Il est chauffé principalement par une pompe à chaleur air/eau réversible couplée à des ventilo-convecteurs gainables. Comme tout établissement accueillant du public, le règlement sanitaire départemental et le code du travail (titre 1er, chapitre II) imposent un renouvellement d'air neuf. A ce titre, une centrale de traitement d'air équipée d'un récupérateur d'énergie double flux insuffle de l'air en provenance de l'extérieur vers l'intérieur du bâtiment, avec un débit de l'ordre de 12.000 m3/heure.

 

L'Inhni a sollicité Base, entreprise basée en Gironde, pour le dimensionnement et la fourniture d'une centrale thermovoltaïque de 100 panneaux Cogen'Air pour préchauffer l'air neuf réglementaire en amont de la centrale de traitement d'air. Le bureau d'études de l'entreprise a dimensionné la centrale pour qu'elle couvre une partie des besoins énergétiques du bâtiment. Ce projet a été soutenu par le conseil régional de la région Nouvelle Aquitaine.

 

Le panneau thermovoltaïque Cogen'Air est un panneau solaire hybride qui produit à la fois de l'électricité et de l'air chaud. Sa face avant produit…

 

Découvrez gratuitement la suite de cet article sur XPAir (Batiactu groupe) en cliquant sur ce lien

actionclactionfp