Dans le cadre du Plan climat et afin de favoriser le développement des énergies renouvelables, le secrétaire d'Etat auprès du Ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé le lancement d'un groupe de travail chargé de simplifier et consolider les règles dans l'éolien.

Lors d'un déplacement dans les Ardennes, Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès du Ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé le lancement d'un groupe de travail national chargé de simplifier et de consolider les règles dans l'éolien. L'objectif de cette démarche de concertation est "d'associer l'ensemble des acteurs locaux au développement des énergies renouvelables", précise le ministère qui rappelle les ambitions fixées dans le Plan climat présenté par Nicolas Hulot.

 

Pour respecter les engagements de l'Etat en faveur de la neutralité carbone et de porter notamment la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50 %, le Gouvernement souhaite donc aider au développement de toutes les filières d'énergies renouvelables. Pour l'éolien, un groupe de travail a ainsi été annoncé par Sébastien Lecornu. Il devra aborder les questions des simplifications administratives possibles ; de l'allongement des contentieux ; du financement et de la fiscalité ; ou encore de l'adaptation de certaines règles pour faciliter la diffusion des progrès technologiques qui ont été faits sur les éoliennes ces dernières années.

 

"Sur le terrain, la Conférence nationale des territoires, c'est concret et ça marche", a déclaré Sébastien Lecornu lors de la table ronde. "Si nous voulons moins de carbone et moins de nucléaire, nous devons accélérer sur les énergies renouvelables", a-t-il dit tout en précisant :" Mais pas n'importe comment : il faut que cela se passe bien avec les riverains".
actionclactionfp