Le choix d'installer un escalier à pas décalés, ou pas japonais, pour rejoindre la mezzanine de la chambre est avant tout motivé par un réel besoin de gain de place.

 

"Il fallait trouver un moyen d'accéder à plus de 2.20 m de hauteur sans envahir l'espace de la petite chambre. Le système d'échelle aurait été pratique, mais trop peu esthétique. Nous avons ensuite pensé à un escalier de type hélicoïdal, mais sa forme en spirale aurait occupé un tiers de la surface totale de la pièce !", raconte Christelle Serres-Chabrier.

 

L'architecte a donc dessiné sur mesure cet escalier de moins d'un mètre de large avec des rangements intégrés sous pente.
actioncl