Autre particularité du programme : la réorganisation de la parcelle a permis de développer avec le concours du botaniste Philippe Obliger, "un écrin végétal" composé de haies mixtes, de verges et de prairies. L'objectif était clair : libérer le périmètre du bâtiment tertiaire pour y créer un parvis et des jardins.
actioncl