SOLUTION TECHNIQUE. A la confluence entre la Seine et le canal Saint-Denis, l'éco-quartier Néaucité a jailli de terre sous la houlette du groupe Bremond et d'Akerys Promotion. Sur quatre hectares, le projet d'urbanisation de l'agence Nicolas Michelin se développe grâce à divers bâtiments qui font appel à différentes solutions d'isolation thermique par l'extérieur réalisées par l'entreprise Marteau. Zoom.

La première tranche de construction d'un important éco-quartier francilien s'achève, en périphérie de Saint-Denis. Le projet mixte, de logements, tertiaire et locaux d'activité, s'étale sur 4 hectares qui étaient occupés par l'entreprise Alstom. Le plan d'urbanisation a été conçu par l'agence Nicolas Michelin & Associés (ANMA), qui a conseillé la municipalité. "L'objectif majeur était d'ouvrir la ville vers la confluence. C'est un contexte particulier, avec des contraintes acoustiques en raison de la présence de la RN14 et de la voie ferrée, de part et d'autre", expose Jacqueline Lee, architecte du cabinet ANMA. "Il fallait mettre en valeur le paysage des bordures de Seine et les traversées Est-Ouest entre les deux rives", poursuit-elle. Des bâtiments de bureaux et un parking seront destinés à faire front, du côté du chemin de fer. "La première tranche a essentiellement concerné des logements et des locaux d'activités en rez-de-chaussée", résume l'architecte.

 

Plusieurs agences (EXP Architectes, Fanny Rozé Architecture, DND Architectes et Parc Architectes) ont planché sur les différents bâtiments organisés autour d'un jardin central. Afin d'atteindre les performances environnementales requises (thermique, acoustique, récupération des eaux pluviales…), les immeubles ont adopté plusieurs solutions d'ITE, dont la mise en œuvre a été confiée à l'entreprise Marteau, spécialiste des traitements techniques de façades. "Les bâtiments C & D sont isolés par l'extérieur, avec des enduits traditionnels sur de la laine de roche d'une épaisseur de 160 mm. Une certaine complexité existait au niveau des liaisons techniques et des jonctions. Beaucoup d'études détaillées ont été menées", précise Daniel Thibault, le directeur opérationnel de l'entreprise. Si certains bâtiments combinent habillages métalliques et ITE - comme les immeubles E et F partiellement revêtus de tôle - tous font appel à différents modes d'isolation par l'extérieur sous enduit minéral.

 

Découvrez les différents bâtiments en images dans les pages suivantes.
actionclactionfp