En signant une convention "Territoire à énergie positive pour la croissance verte", Epamarne décroche un soutien financier de l'Etat pour accélérer l'innovation dans l'éco-construction. Deux programmes résidentiels exemplaires, totalisant plus de 100 logements, seront construits.

La ministre de l'Environnement et le directeur général adjoint des établissements publics d'aménagement de Marne-la-Vallée ont récemment signé la convention "Territoire à énergie positive pour la croissance verte". Une avancée qui permet plus particulièrement à la commune de Chanteloup-en-Brie (Seine-et-Marne) d'accélérer ses programmes innovants d'éco-construction, grâce à un appui financier de 500.000 €. Deux programmes résidentiels "exemplaires" seront réalisés.

 

Le premier sera une opération "Zéro carbone", menée avec Expansiel Promotion, de 58 logements en accession sociale à la propriété. Il vise un bilan carbone neutre sur la durée de vie du bâtiment, soit 30 ans. Pour y parvenir, l'immeuble conjuguera structure 100 % bois, recours à d'autres matériaux biosourcés et production d'énergie grâce à des sources renouvelables couvrant l'ensemble des consommations. "La recherche d'une conception bioclimatique contribuera également à faire baisser l'empreinte carbone de l'opération", assure Epamarne. Le projet vise la certification NF HQE Logement et d'autres labels comme BBCA (bâtiment bas carbone), Matériaux biosourcés niveau 3 et BePos Effinergie 2013. De quoi anticiper le label "Energie-Carbone", lancé au mois de juin 2016, qui préfigure la réglementation RBR 2020.

 

Des labels NF HQE et BBCA pour les deux opérations

 

Seconde opération, celle de construction d'un ensemble de 46 logements en blocs de miscanthus, un béton biosourcé intégrant de la lignocellulose. Elle associe 3F et le fabricant Alkern, qui produit les blocs béton isolants. La solution technique permet de réduire l'impact environnemental du bâtiment ainsi que les consommations d'énergie des habitations. Là encore, "le programme réunira les qualités requises pour l'obtention d'un label BBCA et de la certification NF HQE Logement". Cultivée localement, la plante, également appelée "herbe à éléphant" ou "roseau de Chine", "contribue au développement de l'économie circulaire avec la mise en place de filières vertes, créatrices d'emplois, notamment dans l'agriculture", souligne Epamarne.

 

La petite commune de Chanteloup-en-Brie, qui fait partie de la communauté d'agglomération de Marne-et-Gondoire, se développe à l'est de Marne-la-Vallée, dans la continuité du bourg historique. Elle compte déjà plus de 600 logements certifiés atteignant les niveaux de performance BBC, alors que sa population n'excède pas 2.600 habitants.

actionclactionfp