ETUDE. Un document réalisé par la Dares s'est penché sur le nombre de chantiers de désamiantage réalisés en France, sur une année, et sur leur nature. Détails.

La direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) vient de publier une enquête sur les chantiers de désamiantage. Il en ressort notamment que 25.000 chantiers de désamiantage ont eu lieu, en France, sur l'année 2015. Ce chiffre a été atteint par une méthode statistique, sur la base de déclarations effectuées en avril-juin 2016 par soixante unités de contrôles de l'inspection du travail. "Ce diagnostic est conforté par le fait que le nombvre de chantiers ainsi estimés est proche des évaluations calculées auparavant par la DGT", note l'auteur de l'étude, Karim Moussallam. Ce travail avait été demandé par le ministère du Travail, pour plusieurs raisons : évaluer l'importance relative des travaux les plus empoussiérants, estimer les domaines d'activité et les types de matériaux concernés et fournir une base pour renforcer la réglementation.

 

Plusieurs autres enseignements sont à tirer de cette enquête. Ainsi, 80% des chantiers de désamiantage concernent des immeubles bâtis, 20% des immeubles de grande hauteur et des ERP. L'habitat collectif concerne 8% des chantiers, et l'industrie 11%. La procédure la plus fréquente est le retrait de matériaux amiantés : l'encapsulage ne concerne que 1% des chantiers. Le cinquième des opérations de désamiantage se font avant démolition.

 

L'amiante-ciment, concerné dans 80% des chantiers de désamiantage

 

Quelle est la nature des produits amiantés prélevés ? "L'amiante-ciment constitue le premier matériau traité par le désamiantage, il est impliqué dans 80% des chantiers", note l'auteur. "Les plâtres, flocage et peintures sont concernés dans près de 23% des chantiers. Des déchets amiantés sont présents dans 8%, et des enrobés routiers amiantés sont traités dans 1% des chantiers."

 

Enfin, l'étude nous renseigne sur la localisation des produits, qui sont également répartis entre l'intérieur et l'extérieur du bâti. Ainsi, 8% des chantiers portent sur du génie civil en extérieur (canalisations, routes, tunnels, voies ferroviaires).
actionclactionfp