UN PROJET/UNE PARTICULARITE. Le programme de réhabilitation et extension des Tours "CityLights" du Pont de Sèvres à Boulogne-Billancourt, regroupant trois tours formées de trois "pétales" chacune, construites en 1975, vient d'être livré. Cette restructuration, réalisée par l'architecte par Dominique Perrault, s'articule notamment autour d'une agora vitrée de 1.500 m². Découverte.

Au 204, rond-point du pont de Sèvres, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le nouveau programme de restructuration "CityLights" , inauguré le 30 mars 2016, par son promoteur immobilier, BNP Parisbas Real Estate, se remarque par ses 80.000 m² mètres carrés de bureaux. Au menu : la réhabilitation et extension des Tours du Pont de Sèvres, trois tours formées de trois "pétales" chacune, construites en 1975 par les architectes Daniel Badani et Pierre Roux-Dorlut. Sans compter, les 10 pétales hexagonaux situés face à l'Île Seguin, à la pointe du Pont de Sèvres, au coeur même du quartier Île Seguin Rives de Seine.

 

"Faire en sorte que cet isolement n'en soit plus un"

 

"Ces tours édifiées par les architectes Daniel Badani et Pierre Roux-Dorlut portaient en elles toute la modernité architecturale de cette époque, avec de la hauteur et de la densité, mais elles se dressaient au milieu d'un territoire urbain qui n'existait pas encore, a rappelé l'architecte Dominique Perrault, le jour de l'inauguration. Nous avons alors fait en sorte que cet isolement n'en soit plus un, mais devienne une véritable valeur, sur le plan économique et social, mais aussi urbain."

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article et le diaporama.
actionclactionfp