REHABILITATION. Avant de devenir cette grande maison familiale à l'architecture contemporaine, ce pavillon était composé de 3 logements distincts accessibles par deux escaliers. Voici comment l'architecte a réussi à relier l'ensemble des pièces entre elles.

Dans le très prisé quartier de Montchat à Lyon(3e arrondissement), une maison a totalement changé de visage et d'usage. Avant qu'elle ne soit réhabilitée, elle se composait de trois logements distincts. Lorsqu'ils ont acheté ce bien, les propriétaires avaient le souhait de regrouper tous ces plateaux et de rendre à cette maison sa fonction de maison familiale d'origine, nous a indiqué Mustapha Kilinc, l'architecte du projet.

 

Pour comprendre la problématique de ce projet, il nous explique que cette maison a été construire en deux temps. Tout d'abord, dans les années 1950, avec la construction d'une maison de deux niveaux (un rez-de-jardin et un rez-de-chaussée côté rue), dans laquelle l'entrée se faisait par un escalier situé au centre de la maison. Puis dans les années 1970-1980, un autre étage a été ajouté. Mais pour y accéder, un escalier en béton a été construit sur le côté de la maison, en limite de propriété. Ces trois logements n'étaient donc pas connectés les uns aux autres et l'escalier central ne permettait pas "la création de grandes pièces", explique Mustapha Kilinc de l'agence Kilinc Architecture.

 

=> Découvrez dans les pages suivantes, la suite du reportage

actionclactionfp

Réunir tous les plateaux

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
"Le projet s'appuie sur le bâtiment existant, le but était de transformer l'aspect de cette maison par le biais d'interventions minimes", explique l'agence ajoutant qu'il "s'agissait aussi de lui redonner son caractère initial de maison individuelle destinée à l'usage d'une famille".

 

"La première condition de ce projet consistait à savoir s'il était possible techniquement et économiquement de construire un nouvel escalier vertical sur 3 niveaux", poursuit l'architecte. Ce dernier nous a confié avoir travaillé avec les propriétaires, ingénieurs structure, sur les solutions qui pouvaient être envisagées. "L'idée était de voir si ce projet était techniquement mais aussi économiquement viable", précise-t-il. Et finalement, le choix a été pris de construire un nouvel escalier à la place de l'ancien extérieur.

Un nouvel escalier construit dans la faille entre deux maisons

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
L'ensemble de la maison a été entièrement repensé pour être accessible par ce nouvel escalier, désormais tout en transparence. Afin de permettre des liaisons entre les différents niveaux, des paliers ont été créés offrant des demi-niveaux à cette habitation. Cette nouvelle pièce maîtresse du pavillon a été mise en valeur par de larges baies vitrées de part et d'autres de l'escalier.

 

L'architecte détaille : "Le nouvel escalier se situe dans l'interstice entre la maison et le mur mitoyen, derrière le garage. Ce nouveau volume s'insère à l'aplomb de l'ancienne verrière, il a pour vocation d'accueillir des espaces de circulations".

 

Cette faille offre aussi une "vue dégagée sur Lyon", souligne l'architecte.

Création d'une ouverture verticale au centre de la façade

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
Ces travaux de réhabilitation ont également permis de créer un garage à voiture devant le grand escalier.

 

Sur la façade, pour "redonner plus de rigueur dans les ouvertures", une ouverture verticale a été créée. Cela permet aussi d'apporter plus de lumière dans la maison et dans des pièces qui pouvaient en manquer. Ainsi, au rez-de-chaussée, derrière ce grand vitrage se trouve le coin télévision, et une salle de bain à l'étage.

Des ouvertures plus larges

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
L'architecte a profité de ces travaux pour repenser les ouvertures. Les petites fenêtres ont ainsi laissé place à de larges ouvertures. Sur le jardin, une très grande baie vitrée fait désormais pénétrer la lumière plus en profondeur. Particularité de cette menuiserie ? Sa surface vitrée va du sol au plafond. Pour réussir cela, les équipes de l'architecte ont réalisé une poutre retroussée posée vers le haut.

Un balcon transformé en loggia

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
Le balcon rond de la maison d'origine a été transformé en loggia pour en faire un espace plus intime. La loggia a par ailleurs été recouverte par une casquette métallique. L'architecte Mustapha Kilinc explique : "Ce bandeau cache la toiture existante et créée un auvent à l'angle Sud-ouest de la maison. Il a pour but de simplifier les différents décrochés de la maison, et de créer un volume de toiture unitaire. Cette casquette étant en porte à faux, son impact visuel sera cohérent avec l'esprit contemporain recherché. Située au sud, elle protège de l'ensoleillement direct de la verrière de l'escalier sans pour autant porter d'ombres sur la maison voisine".

Uniformité architecturale

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
Ces travaux ont été l'occasion de redistribuer totalement les pièces. "Nous sommes reparti de zéro en gardant l'implantation de la maison", précise l'architecte rappelant ainsi que "l'idée était de conserver les supports bâti et de les optimiser". Une démarche qui a permis de faire accepter le projet plus facilement par les services de l'urbanisme, reconnait-il.

 

Résultat : cette maison dispose désormais de 5 chambres et d'un espace pouvant être séparé du reste de la maison, pour en faire un appartement pour des amis ou pour être loué.

Une façade rénovée et modernisée

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
La façade a été rénovée et recouverte d'un nouvel enduit. "Nous avons travaillé sur la couleur", indique l'architecte qui a ainsi choisi "un blanc chaud" et un noir marron (RAL 7022) pour la partie en tôle, ce qui lui donne un aspect plus contemporain.

Un système de chauffage intégré

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
Chauffage pompe à chaleur réversible (clim et chauffage) (chauffage RR) gaines intégrées dans les plafonds pour être plus discret et surtout pour rendre le système moins bruyant. Clim car cage escalier orientée sud.

Une maison isolée par l'intérieur

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
Le pavillon a été entièrement isolé. Les combles comme les murs ont été isolés avec de la laine de roche. Afin d'éviter les déperditions d'énergie, des vitrages en aluminium performants ont été posés.

Maison réhabilitée à Lyon (3e) fiche technique

Maison réhabilitée à Lyon
Maison réhabilitée dans le quartier Montchat à Lyon © Kilinc Architecture
Architecte : Kilinc Architecture
Démolition : 14/02/2016
Nouvelle structure terminée en mai 2016
Livraison septembre 2016
Coût démolition et reconstruction complète : 250.000 euros HT