Dans le cadre du projet Comepos, visant à anticiper la future Réglementation Bâtiment Responsable 2020, le constructeur de maisons individuelles Trecobat a inauguré sa maison-laboratoire "Villa E-Roise". Véritable concentré de technologie, elle sera occupée par une famille pendant 2 ans, afin de vérifier ses performances et son confort. Alban Boyé, le directeur général du groupe nous en dit plus.

Après la pose de la première pierre au mois de janvier 2016, le constructeur breton Trecobat a inauguré, le 12 octobre dernier, sa "Villa E-Roise", une maison expérimentale unique en son genre. Alban Royé, le directeur général, nous révèle les dessous du programme : "Cette maison a été réalisée dans le cadre de l'appel à projets Comepos de l'Ademe, qui vise à faire sortir de terre 25 maisons en deux vagues. La nôtre est la troisième livrée, et la seule située dans le Grand Ouest : la première était en Provence, et la seconde en Alsace". Chaque constructeur apporte donc ses propres réponses et expérimente ses solutions techniques dans une maison instrumentée. Le but : éclairer la future réglementation, dite "RBR 2020", qui intégrera d'autres aspects que la seule réglementation thermique 2012.

 

Une famille de cobayes

 

Le prototype de Trecobat, conçu pour accueillir une famille de quatre personnes, sera donc habité pendant 2 ans par des locataires (avec option d'achat à l'issue de ce délai) qui donneront leurs impressions à des sociologues, quant à la qualité de vie de leur logement. "L'appel à candidatures pour les locataires a été lancé récemment sur les réseaux sociaux mais il suscite déjà beaucoup d'intérêt et de questions", nous confie Alban Royé. Techniquement, la maison dispose d'une enveloppe performante mais relativement classique, afin d'atteindre des performances d'isolation supérieures à celle de la RT2012 (30 % d'écart). "Nous avons utilisé des parpaings rectifiés sur deux faces qui sont collés, ce qui permet d'économiser 16 tonnes de sable et 1,5 tonne de ciment", poursuit-il. Grâce à tous ses équipements de haute technologie, la villa parvient à consommer moins d'énergie qu'elle n'en produit. Différents volets ont été abordés : l'énergie, mais également la santé (notamment la qualité de l'air) ou le respect de l'environnement.

Découvrez la maison en images dans les pages suivantes.
actionclactionfp