CONJONCTURE. La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) a publié la note de conjoncture du secteur pour le mois d'octobre 2017. Après des mois décevants, la tendance est à l'amélioration.

"Un mois d'octobre mieux orienté", annonce la FNTP ce 7 décembre 2017 dans sa dernière note de conjoncture. Globalement, les résultats sont encourageants. "Après 9 années de crise, le secteur des Travaux Publics redémarre doucement", écrit la Fédération annonçant que "la reprise devrait s'accélérer en 2018 (+4% d'après les prévisions de la FNTP) en partie tirée par les travaux du Grand Paris Express et par la commande privée". Elle ajoute aussi que : "la reprise de l'investissement local restera cependant la clé d'un redémarrage partagé sur tous les territoires".
En détail, elle indique que malgré un 3e trimestre décevant, l'activité repart à la hausse en octobre 2017 (+3,4% comparé à octobre 2016). Selon la fédération, le lent redressement du secteur des TP s'explique notamment "compte tenu du comportement encore erratique des travaux réalisés".

 

Concernant les marchés conclus, la FNTP annonce qu'ils continuent de reculer en octobre 2017 (-7,9% comparé à octobre 2016) et rappelle que sur les 3 derniers mois, ils sont en baisse de 6,3%. "Cette tendance est néanmoins à relativiser car le 4ème trimestre 2016 avait été marqué par plusieurs attributions de projets liés au Grand Paris Express", commente-t-elle. Sur les 10 premiers mois de l'année, les prises de commandes restent bien orientées (+6,2%).

 

L'emploi va mieux

 

La reprise du secteur profite à l'emploi puisque le volume total d'heures travaillées a progressé en octobre (+1,2% comparé à octobre 2016 et +1,4% par rapport à septembre 2017) grâce à l'augmentation des heures travaillées par les ouvriers permanents (+4,1% par rapport à octobre 2016 et +2,1% comparé à septembre 2017). Toutefois, les heures intérimaires sont en repli en octobre (-9,5% par rapport à octobre 2016).
"Les effectifs ouvriers permanents sont, quant à eux, en hausse sur le mois d'octobre (+0,6% comparé à octobre 2016 et +0,5% par rapport à septembre 2017) et en quasi stabilité depuis le début de l'année. Le point bas semble désormais passé et les perspectives de recrutement repartent ce qui est corroboré par les résultats de l'enquête d'opinion d'octobre", conclut la note de conjoncture.
actionclactionfp