LIVRAISON. A Strasbourg sur la friche portuaire de la presqu'île Malraux en pleine reconquête urbaine, deux des trois tours noires et bleutées baptisées "Blacks Swans" viennent d'être livrées. Son architecte Anne Démians a opté pour une double peau métallique bicolore.

C'est le projet immobilier le plus important lancé depuis dix ans à Strasbourg. Voisines de la future tour Elithis, construite à Strasbourg sur l'éco-quartier Danube, deux tours noires et bleutées s'élèvent à près de 56 mètres de hauteur au pied des bassins de la presqu'île Malraux. Au terme de trois ans de travaux, pilotés en entreprise générale par Bouygues Bâtiment Nord-Est, les deux nouveaux emblèmes du quartier des Deux-Rives viennent d'être livrés alors que la troisième tour sera achevée définitivement fin 2018. Ce programme porté par le promoteur Icade constitue, en effet, un élément-phare de la reconquête de friches portuaires qu'entreprend la Ville de Strasbourg à travers son projet urbain "Deux-Rives".

 

Dessinées et réalisées en bordure du bassin d'Austerlitz

 

Baptisées "Black Swans" ou cygnes noirs, par l'architecte Anne Demians, ces tours ont été dessinées et réalisées en bordure du bassin d'Austerlitz. "Elles déplacent la dimension réelle du canal vers celle d'un paysage lyrique, tout en s'insérant dans l'axe économique et politique tendu entre Strasbourg et Kehl (Allemagne)", rappelle l'architecte lauréate du concours lancé en 2012. Rappelons que ce projet était en lice face à l'agence Sauerbruch & Sutton (Berlin), Harry Gugger (Bâle), MVRDV (Rotterdam) et Jacques Ferrier (Paris).

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article.

actionclactionfp