Dans l'immeuble se côtoient donc deux mondes qui ne se mélangeront pas. Etudiants dans les neuf premiers niveaux et propriétaires-occupants ou locataires dans les neuf suivants. Les espaces sont donc aménagés de façons très différentes, avec 169 petits studios fonctionnels (et quelques collocations) pour les élèves d'écoles supérieures, et de 113 appartements plus cossus pour les futurs propriétaires. Les appartements du dernier étage sont d'ailleurs disposés en duplex et bénéficient d'une plus grande hauteur sous plafond. La raison ? La réglementation fixe en effet l'altitude du dernier plancher à 49,9 mètres, mais pas la hauteur de l'étage qui repose dessus. Autre avantage des logements face à la résidence étudiante : la présence de balcons et loggias pour tous les appartements, au contraire des studettes, qui en sont dépourvues. Les logements situés au niveau du déhanchement jouissent même de terrasses d'une profondeur de 8 mètres, un luxe rare à Paris.
actioncl