INVESTIGATION. Outre-Manche, des centaines de sociétés étant intervenues sur la tour Grenfell sont actuellement interrogées par les enquêteurs. Un travail de titan pour comprendre ce qui a pu se passer lors de la tragique nuit du 14 juin 2017.

Au Royaume-Uni, l'enquête sur l'incendie de la tour Grenfell, qui a fait au moins 80 morts en juin dernier, a été officiellement ouverte. Les enquêteurs ont établi une liste de 336 entreprises étant intervenues d'une manière ou d'une autre sur la tour, nous informe le Construction enquirer. Deux-cents détectives sont mobilisés pour notamment mener les interrogatoires.

 

31 millions de documents à brasser

 

"Jusqu'ici, près de 31 millions de documents ont été récupérés, et ce nombre va probablement augmenter", explique la police locale. "Des logiciels spécialisés seront utilisés pour permettre aux enquêteurs de s'y retrouver parmi ces millions de données afin de trouver des éléments" permettant de faire avancer l'enquête. Il est envisagé de déclencher des poursuites pour homicide involontaire. "L'enquête sur les faits de la tour Grenfell constitue une priorité pour nous, et nous sommes déterminés à trouver les réponses que tant de gens cherchent désespérément", explique la responsable Fiona McCormack. Mis à part la lutte contre le terrorisme, c'est l'enquête qui mobilise le plus de moyens.

 

Les spécialistes passent également au peigne fin toutes les photographies qu'ils ont pu trouver, afin d'analyser la qualité des systèmes anti-incendie qui étaient installés (portes coupe-feu, système d'extraction de la fumée, suivi des canalisations...).

actionclactionfp