Après le Galeo de Christian de Portzamparc, Issy-les-Moulineaux fait une place à la tour Sequana. Filant sur 100 mètres de haut, cet immeuble, issu de l'imagination de l'architecte Bernardo Fort-Bresica d'Arquitectonica, est placé sous le signe de la rondeur et de la douceur. Visite.

Inaugurée mardi 14 septembre, la tour Sequana va accueillir dès la semaine prochaine les collaborateurs de Bouygues Telecom. Situé au cœur du quartier d'affaires Seine Ouest à la frontière entre Paris et Issy-les-Moulineaux, cet immeuble de bureaux de 48.000 m2 s'élance à 100 mètres de hauteur pour terminer sa course sur un toit elliptique.

 

«Nous avons voulu une forme fluide mais également des courbes de manière à ce que tous les occupants du bâtiment puissent profiter de la lumière extérieure», explique l'architecte en charge du projet, Bernardo Fort-Bresica d'Arquitectonica. Structure tertiaire certifiée HQE, Sequana intègre plusieurs équipements destinés à réduire la consommation d'énergie avec, entre autres, 1.000 m2 de toitures vitrées dont 450 m2 de cellules photovoltaïques. D'autre part, une réflexion a été menée sur l'orientation du bâtiment afin d'optimiser l'utilisation du soleil, du vent et surtout de favoriser l'éclairage naturel : «Avec la lumière extérieure, on travaille mieux. C'est pourquoi, on a cherché à ce que tous les espaces du bâtiment disposent d'un maximum de luminosité. Aujourd'hui, ce bâtiment est durable, mais il est surtout humain !», précise l'architecte. Un bien-être que les salariés devraient retrouver dans des services mis à leur disposition comme un coiffeur, une agence de voyage, un pressing ainsi qu'une banque.

 

Un chantier d'envergure
Pour parvenir à ce résultat, il aura fallu près de trois ans de chantier. Initié en décembre 2006, le projet a nécessité la destruction et le désamiantage de l'ancienne tour EDF qui se trouvait sur l'emplacement. Les travaux, qui ont duré un an, ont représenté au moment de leur réalisation une des plus vastes opérations de démolition d'Europe. La moitié des gravats a été évacuée sur des barges via la Seine et une partie des bétons, concassés en centrale, a été utilisée pour des ouvrages de génie civil (routes, etc.). Désormais, Sequana fait partie des tours de bureaux les plus emblématiques du quartier.

 

Après Coca-Cola, Hewlett Packard, Microsoft, Johnson & Johnson, Bouygues Immobilier… et aujourd'hui Bouygues Telecom, Issy-les-Moulineaux poursuit donc logiquement son développement de «pôle tertiaire de hautes technologies».

 


De la tour Mozart à Sequana
Baptisé dans un premier temps, tour Mozart, l'immeuble de Bouygues Telecom a finalement pris le nom de Sequana. Dans la mythologie celtique gauloise, Sequana est une déesse de la Seine. Ce choix a été fait par les collaborateurs de Bouygues Telecom qui ont participé à un concours pour trouver le nom de leurs futurs bureaux afin de mieux se les approprier. Au total, 1.200 personnes ont joué le jeu dont 23 ont proposé le nom de Sequana.
actionclactionfp