La rémunération moyenne d'un salarié non-cadre atteint 1.541 euros brut au premier semestre 2014, selon Randstad, spécialiste du recrutement. Comment se comporte le BTP ? Quels sont les métiers du secteur les mieux payés ? Réponses.

Un salarié du BTP non-cadre est-il bien payé ? Il faut savoir qu'en moyenne le salaire d'un non cadre atteint 1541 euros au premier semestre 2014.

 

Un affaiblissement des rémunérations est constaté dans l'ensemble. Et le secteur du BTP ne fait pas exception : "Le BTP continue à se replier ; l'évolution de ses salaires est de +1,05% (+1,3% en 2013). Mais il reste encore le secteur qui affiche les rémunérations les plus importantes, quels que soient l'expérience et le statut professionnel", tempère Randstad, spécialiste du recrutement. Ainsi, le salaire moyen des métiers du BTP est passé de 1.600 euros au premier semestre 2013 à 1617 euros au premier semestre 2014. En outre, des disparités existent selon la taille des entreprises.

 

Résultats : les sociétés de 50 à 199 salariés se démarquent nettement entre d'un côté l'industrie (+1,4%) et, de l'autre, les services et le BTP (entre +1,7 et +1,9%). "Les grandes entreprises affichent une hausse plus importante dans le BTP (2%), les autres tournent autour de 1%", précise l'étude.

 

Le grutier, meilleur salaire du BTP

 

Plus en détail, le baromètre Randstad s'est intéressé aux rémunérations brutes des métiers du BTP. Ainsi, le gros œuvre affiche un salaire de 1590 euros en moyenne au premier semestre 2014, le second œuvre 1632 euros et les travaux publics 1611 euros. Concernant les professions, un électricien gagne en moyenne 1651 euros, un menuisier de chantier 1627 euros, un plombier chauffagiste 1699 euros, un peintre en bâtiment 1668 euros, un ouvrier d'exécution SO 1483 euros, un couvreur 1676 euros. Dans le gros œuvre, le coffreur bancheur enregistre un salaire moyen de 1811 euros, un grutier 2000 euros, un maçon 1743 euros. Enfin, concernant les métiers des travaux publics, le conducteur d'engins de manutention de BTP atteint 1620 euros, ouvrier d'exécution TP 1505 euros.

 

Pour terminer, les augmentations salariales varient selon les métiers. Ce sont ceux qui réclament des qualifications très spécifiques ou très recherchées qui affichent les plus fortes hausses : "C'est le cas par exemple des chefs de chantiers qui cumulent la rémunération la plus élevée en moyenne (2122 euros) et la plus forte hausse (+3,4%). On retrouve en bonne place 4 ouvriers qualifiés : Solier moquettiste, Contrôleur (électricité/électronique), Electromécanicien de maintenance, Agent d'exploitation transport et logistique", conclut l'étude.

 

Top 10 des meilleurs salaires par famille de métiers du BTP
1 - Le grutier : 2000 euros
2 - Coffreur-bancheur : 1811 euros
3 - Maçon : 1743 euros
4 - Plombier-chauffagiste : 1699 euros
5 - Couvreur : 1676 euros
6 - Peintre en bâtiment : 1668 euros
7 - Electricien : 1651 euros
8 - Menuisier de chantier : 1627 euros
9 - Conducteur d'engins de manutention du BTP : 1620 euros
10 - Ouvrier d'exécution TP : 1505 euros

 

Source : Randstad

 


Méthodologie
Cette étude nationale repose sur plus de 1,3 millions de fiches de paie intérimaires analysées entre les premiers semestres 2013 et 2014, pour 129 métiers. Les salaires présentés sont les salaires réels des intérimaires, qui sont payés au même niveau que les salariés permanents

actionclactionfp