La baisse se poursuit. Les taux d'intérêts des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont encore baissé en octobre, comparé au mois précédent, indique l'observatoire Crédit logement/CSA.

Mais jusqu'où ira la baisse des taux des crédits immobiliers ? Depuis, plusieurs mois, ils ne cessent de diminuer. Alors que certains s'attendaient à une stagnation, les chiffres de l'observatoire Crédit Logement/ CSA révèle que les taux d'intérêts des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont à nouveau baissé en octobre.

 

Ainsi, les taux des prêts du secteur concurrentiel se sont établis à 1,33% en moyenne en octobre, contre 1,41% en moyenne en septembre, a indiqué l'observatoire Crédit Logement/CSA. Pour l'accession à la propriété dans le neuf, ils se sont affichés à 1,39% contre 1,32% dans l'ancien. "La baisse des taux se poursuit, accompagnant la faiblesse des taux constatés sur les marchés obligataires, dans un contexte d'abondance de ressources d'épargne faiblement rémunérées", relève l'observatoire. "Ainsi, le niveau des taux a été divisé par plus de quatre depuis le début des années 2000", rappelle-t-il.

 

Cette baisse est aussi fréquente, commente l'étude, "à la rentrée, les établissements bancaires rafraîchissant leurs offres commerciales pour bénéficier de l'embellie saisonnière de la demande, avant qu'elle n'entre en sommeil à l'approche de l'hiver". La durée des prêts accordés en octobre s'est établie à 210 mois en moyenne, contre 211 mois en septembre.
actionclactionfp