EXTENSION. A Chaville (92), une petite maison d'environ 50m2 s'est offert une surélévation colorée et contrastée, qui a fait doubler sa surface habitable, en l'enrichissant d'espaces spacieux, lumineux et conviviaux. Reportage.

Le chantier partait de loin. Sur un coteau de Chaville (92), cette petite maison d'environ 50 m2 dévoilait une façade triste et décrépie, qui renfermait des pièces sombres et étriquées, dont une chambre et une salle de bains... en sous-sol. Mais le cahier des charges des propriétaires était clair. "Ils voulaient de vraies chambres, une vraie salle de bains, une petite pièce d'appoint, de grands espaces lumineux...", explique Marc Lafagne, architecte en charge du projet.

 

Etant donnée la surface habitable très limitée, le défi était de taille. A l'aide d'un charpentier et d'un couvreur, il parvient, au terme de 7 mois et demi de travaux, à mettre en œuvre une surélévation qui a littéralement métamorphosé cette bâtisse. Autant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

 

Une manteau coloré et original

 

En effet, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'après travaux, la maison ne passe plus inaperçue, tant par ses dimensions que par son apparence. A l'extérieur, côté rue, la façade repose sur une surface équilibrée mais contrastée. Son bardage bois, placé tantôt à la verticale tantôt à l'horizontale, crée des jeux de lumières variés et contrastant avec les nombreuses menuiseries en aluminium.
La façade sud, elle, dévoile une composition atypique, qui rappelle les œuvres de Piet Mondrian, en mélangeant des panneaux rouge, jaune, blanc et bleu, qui :"brisent la monotonie et apportent du relief", affirme Marc Lafagne.

 

Une surface habitable quasiment doublée

 

Si les changements sont remarquables à l'extérieur, ils le sont aussi à l'intérieur. Après surélévation, la maison ne gagne pas moins de 70 m2, pour un total de 120 m2. Les pièces, auparavant concentrées à l'actuel rez-de-chaussée, ont en partie été déménagées à l'étage et laissent alors la place à une vraie pièce à vivre, plongée dans la lumière grâce à de nombreuses fenêtres.

 

La demeure compte désormais deux chambres, une mezzanine sous combles, un bureau d'appoint, deux salles de bains et un vaste espace, regroupant cuisine, salon et salle à manger. Le rez-de-chaussée et l'étage communiquent grâce à un magnifique escalier en chêne, qui répond au parquet en chêne au sol, l'un des rares vestiges de la maison d'origine. Maison à part vous fait visiter les lieux en images.

 

Maître d'ouvrage : NC
Maître d'oeuvre : Marc Lafagne
Lieu : Chaville (92)
Surface : surélévation de 70 m2 pour un total de 120 m2
Durée des travaux : 7 mois et demi (2015)
Coût des travaux : 170.000 €
actionclactionfp