La startup aixoise, spécialisée dans les solutions photovoltaïques translucides, a inauguré une nouvelle ligne de production industrielle au Rousset (Bouches-du-Rhône). Dans la foulée, elle a annoncé l'obtention d'un prêt de 15 M€ auprès de la Banque Européenne d'Investissement pour stimuler sa R&D et établir son infrastructure commerciale. Détails.

Ludovic Deblois est un chef d'entreprise visionnaire et heureux. Lui qui a initié l'aventure Sunpartner en 2008, a toujours réussi à convaincre des partenaires financiers à l'accompagner dans la « révolution énergétique » en cours. Un investisseur privé et la BPI, d'abord, puis des investisseurs locaux (Pays d'Aix Développement, Communauté du Pays d'Aix, conseils départementaux et régionaux…), l'Ademe. En tout, près de 6,2 M€ de financements publics levés, ainsi que des fonds obtenus auprès de banques (CIC, Crédit Coopératif, BNP, Crédit Agricole). Des moyens aujourd'hui renforcés par un nouvel accord, cette fois avec la Banque Européenne d'Investissement, qui a consenti de prêter 15 M€ de ressources supplémentaires pour atteindre les 70 M€ de capital.

 

Un prêt qui bénéficie de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques qui constitue le cœur du Plan d'investissement pour l'Europe, dit « Plan Juncker ». Grâce à ces fonds, Sunpartner Technologies sera en mesure d'accélérer le développement de ses activités commerciales pour proposer des façades photovoltaïques (« Horizon D » et « Horizon E », respectivement fenêtre et mur-rideau solaires) aux acteurs de la construction, avec l'aide de Vinci. L'entreprise entend également investir dans la R&D et dans ses capacités de production afin de poursuivre son évolution et passer d'une activité purement axée sur la recherche technologique à une production commerciale pleinement aboutie.

 

Augmenter ses capacités industrielles et commerciales

 

La société a d'ailleurs inauguré ce 5 octobre 2017 une nouvelle ligne industrielle de vitrages photovoltaïques, d'une capacité de 150.000 m²/an qui alimentera les marchés du transport et du bâtiment. Depuis 2011, la jeune pousse possédait une ligne pilote, hébergée par ST Microelectronics. Du côté des débouchés, ils seront nombreux, comme l'explique Ludovic Deblois : "L'Internet de l'énergie entre en action. Sunpartner Technologies va jouer un rôle important dans cette nouvelle ère, en apportant des technologies solaires transparentes, et les solutions électroniques associées, pour offrir l'autonomie énergétique. Nos vitrages photovoltaïques alimentent des fenêtres intelligentes qui intègrent des stores, des films à teinte variable, comme par exemple les solutions développées avec Sage Glass."

 

Le chef d'entreprise poursuit : "De fait, ces fenêtres n'ont plus besoin de câbles électriques et le produit devient une offre indépendante du réseau existant. Les produits développés avec les fabricants français Sepalumic, Aluk ou Wicona, en sont l'illustration. Le produit Horizon, développé avec Vinci Construction, est aussi une belle démonstration de ce nouveau marché, qui représentera plus de 10 millions de m² à l'horizon 2020-2022." La société estime que le marché des façades actives, productrices d'énergie, représentera plus de 3 milliards de dollars dès le début de la prochaine décennie au niveau mondial. De quoi justifier des investissements et des partenariats internationaux afin d'être prêt, le moment venu.

 

Ludovic Deblois a terminé son discours d'inauguration par un appel à toutes les bonnes volontés pour créer une filière industrielle "de l'énergie et du numérique", basée sur les collaborations et non la compétition. Il a également signalé le lancement avec Enerplan d'une conférence sur les enveloppes solaires actives qui regroupera les acteurs de ce secteur, "pour définir ensemble les contours de ce marché".
actionclactionfp