Si l'automobile se convertit peu à peu à l'hybride et à l'électrique, qu'en est-il des stations de lavage ? Le gérant d'une d'entre elles, très engagé dans la transition écologique, a fait équiper son installation de panneaux solaires particuliers, lui permettant d'obtenir à la fois de l'électricité et de l'eau chaude. Zoom.

On connaissait déjà la route solaire. Et les stations-services solaires. Voilà logiquement les stations de lavage solaires. Pierre-Yves Chaleyssin, gérant de la station Wapy située au Crès (Hérault), a souhaité mettre à profit l'abondant soleil méridional pour réduire l'empreinte environnementale de son activité. En 2015, il s'est approché de la société Base, spécialisée dans les applications solaires "thermovoltaïques", des panneaux hybrides fournissant à la fois de l'électricité et de la chaleur, afin de développer un partenariat.

 

Ambiance chaude et électrique au car wash

 

La station de lavage, qui dispose de deux portiques automatisés et de quatre pistes de lavage manuel à haute pression, a donc été équipée de quatre panneaux thermovoltaïques Cogen'Air en toiture. Chacun d'entre eux produit 250 Watts de courant et 745 W de chaleur, en valorisant le rayonnement thermique à l'arrière des capteurs solaires, ce qui a pour effet d'améliorer leur rendement. La solution mise en œuvre consiste, pour la station Wapy, à injecter cet air chaud dans une pompe à chaleur air/eau qui produit de l'eau chaude. Cet apport permet d'augmenter le coefficient de performance de l'engin, et donc de se passer de la chaudière propane qui, auparavant, servait à produire l'eau chaude. Stockée dans un ballon, elle est ensuite utilisée pour laver les véhicules. Quant à l'électricité produite par les panneaux photovoltaïques, elle est utilisée en autoconsommation pour alimenter la PAC.

 

Station lavage Wapy
Station lavage Wapy © Base

 

Après deux années d'utilisation, Pierre-Yves Chaleyssin fait les comptes : il estime que le système hybride couvre 38 % des besoins énergétiques de la station. "Cela représente 20.240 kWh d'économies chaque année, soit 6 tonnes de CO2 annuelles évitées", précise la société Base. Et ce, pour une seule station de lavage. La solution Cogen'Air serait rentabilisée en 6 ans, environ. Un exemple à multiplier par les grandes chaînes du secteur, qui comptent plusieurs centaines de stations et revendiquent déjà mettre en œuvre une démarche environnementale par rapport à leur consommation d'eau, l'utilisation de produits verts et le traitement de leurs effluents.

 

actionclactionfp