D'après une enquête réalisée par Opinion matters pour Lutron, une grande majorité des salariés travaillent en bureaux sont mécontents de l'éclairage qui leur est proposé, et cela joue sur leur productivité.

Une très grande majorité (89%) des salariés travaillent en bureau considèrent que l'éclairage dans leur bureau impacte fortement ou très fortement leur qualité de vie au travail, et 79% d'entre eux sont insatisfaits de leur éclairage au travail. Ces chiffres sont issus d'une enquête (1) réalisée par Opinion matters pour Lutron, spécialiste des solutions d'éclairage et de store.

 

La question deu lien existant entre productivité et qualité d'éclairage serait ainsi sous-estimée par les employeurs. "32% des sondés déclarent qu'il les aide dans la précision et la visibilité de leur travail, et 27% pensent que leur éclairage actuel leur permet de mieux se concentrer", nous informe un communiqué de presse de Lutron. Toutefois, 28 % des sondés notent que leur éclairage de bureau n'a aucun impact positif sur eux et leur travail.


L'éclairage artificiel perçu comme "trop lumineux"

 

Les principaux maux dûs à l'éclairage sont l'incapacité à contrôler soi-même la lumière (32%), une source d'éclairage artificiel trop lumineuse (32%) et l'inconfort dû à la lumière éblouissante du soleil (18%). "Les employeurs en France devraient faire de la satisfaction de leurs salariés, gage de meilleure productivité, une priorité", commente Christophe Bourges, directeur commercial Europe du Sud, Afrique et Pays Méditerranéens chez Lutron. "Les entreprises peuvent tout simplement décider de laisser les salariés contrôler eux-mêmes l'éclairage dans leurs bureaux, leur permettant ainsi de l'ajuster selon leurs besoins", ajoute Christophe Bourges.

 


(1) Enquête effectuée par Opinion Matters, auprès de 1.000 personnes âgées de 22 ans et plus travaillant dans un bureau en France.
actionclactionfp