PATRIMOINE. Cette fin d'année marque la fin des travaux effectués sur la Sainte-Chapelle du château de Vincennes. Les vitraux du choeur, entièrement rénovés, sont considérés comme étant parmi les plus beaux de la Renaissance.

C'est un chantier d'exception qui vient de s'achever : la dernière phase de la restauration de la Sainte-Chapelle du château de Vincennes (Val-de-Marne). Ce travail de longue haleine a été lancé après la tempête de décembre 1999, au cours de laquelle l'édifice avait été particulièrement mis à mal. A partir de 2002, des travaux de consolidation et sur les vitraux ont été entrepris, jusqu'à la réouverture de l'édifice en 2009 - année durant laquelle une gargouille chute au sol. La mise en accessibilité suit. Puis, entre 2015 et 2017, les vitraux historiques du choeur et de la travée d'avant-choeur, la façade occidentale et la toiture ont été rénovés.

 

Un chapitre de plus dans l'histoire de cet édifice inauguré en 1552, sous le règne d'Henri II. Il marque architecturalement la transition entre le gothique rayonnant et le gothique flamboyant. La Sainte-Chapelle de Vincennes est particulièrement célèbre pour ses vitraux, conçus par Nicolas Beaurain, considérés par les historiens de l'art comme étant parmi les plus beaux de la Renaissance. Ce bâtiment était originellement destiné à "abriter une part des reliques du Christ", rappelle le Centre des monuments nationaux.

Découvrez la suite de l'article dès la page 2.
actionclactionfp