Le groupe de matériaux de construction Saint-Gobain a maintenu "une bonne dynamique de croissance interne" avec des volumes et des prix en croissance. Seuls les effets de change et de périmètre groupe défavorables viennent légèrement ternir ces résultats. Détails.

Pierre-André de Chalendar, le président-directeur général de Saint-Gobain, a dévoilé les résultats trimestriels de son groupe. Il déclare : "Le troisième trimestre confirme la reprise des volumes en Europe occidentale : la France bénéficie de l'amélioration progressive de la construction neuve, le Royaume-Uni ne montre pas de signe d'affaiblissement". Même au-delà du Vieux continent, les signaux sont positifs : "Aux Etats-Unis, la croissance des volumes se poursuit dans la construction, malgré l'absence d'effets climatiques favorables dans le 'roofing' ce trimestre. Nos activités en Asie et Pays émergents continuent de démontrer leur solidité avec une croissance de nouveau soutenue".

 

En chiffres, l'activité est sur un bon rythme de croissance depuis le début de l'année (+2,6 % à fin septembre et données comparables). Le groupe de matériaux de construction a enregistré une progression des volumes vendus au 3e trimestre (+1,6 %) dans tous ses pôles et toutes les zones géographiques. Le chiffre d'affaires s'établit à 29,3 Mrds € sur neuf mois , un chiffre légèrement en deçà de ce qu'il était en 2015 (29,8 Mrds €) pour deux raisons : un effet de périmètre (-1,1 %) qui reflète les différentes cessions intervenues dans le pôle Distribution Bâtiment, et un effet de change (-3,2 %) qui résulte de la dépréciation de certaines devises (dont la livre Sterling ou le real brésilien). Saint-Gobain précise également avoir noté un rattrapage des prix sur ce dernier trimestre (+0,5 %).

 

Tous les secteurs en hausse

 

Secteur par secteur, le pôle Matériaux innovants poursuit sa progression sur 9 mois (+4,3 %), toujours tiré par le vitrage. Ce dernier (+6,3 %) bénéficie de l'amélioration des prix de vente dans la construction en Europe. Les Matériaux de haute performance ont également continué à croître au troisième trimestre, en particulier les céramiques et solutions textiles. Concernant le pôle Produits pour la Construction, la hausse est plus mesurée (+1,6 %) : l'aménagement intérieur (+4,3 %) compense le repli de l'aménagement extérieur (-1,1 %). Saint-Gobain analyse : "Dans un environnement encore déflationniste, les prix restent légèrement sous pression dans les pays développés, où leur érosion s'atténue toutefois. Le recul de la Canalisation est désormais relativement plus modéré, puisque le 3e trimestre 2015 était déjà pénalisé par une conjoncture très difficile". Le groupe note que les mortiers ont réalisé un bon trimestre, grâce à l'Asie et aux Pays émergents, et que sa situation s'est stabilisée au Brésil. Enfin, l'activité de la Distribution Bâtiment est, elle aussi, en croissance (+2,6 %). Le communiqué détaille : "L'activité en France confirme la reprise du marché de la construction neuve tandis que la rénovation demeure atone ; la bonne dynamique en volumes se poursuit tout particulièrement dans les pays nordiques, l'Espagne et les Pays-Bas, ainsi qu'en Allemagne et au Royaume-Uni".

 

Fort de ce bilan favorable, le groupe anticipe plusieurs tendances pour la fin de l'année 2016 : une activité en France toujours portée par la reprise de la construction neuve, et une dynamique continue en Europe occidentale. En Amérique du Nord, la construction portera encore l'activité, alors que les marchés de l'industrie resteront hésitants, tandis qu'en Asie et zone émergente, le niveau de croissance restera bon. Saint-Gobain confirme la priorité donnée au prix de vente et la poursuite de sa politique d'économies supplémentaires (-250 M€ par rapport à 2015). Le programme d'investissements industriels s'élèvera à 1,4 Mrd €, tandis que la R&D se focalisera sur des produits différençiants à forte valeur ajoutée. L'acquisition de Sika reste également toujours à l'ordre du jour.
actionclactionfp