DIAPORAMA. Les panneaux solaires s'invitent partout : toitures, façades, mobilier urbain et maintenant directement sur la route. Une façon de mieux les insérer dans les paysage et d'économiser de la place au sol. Colas vient de lancer une première offre dénommée WattWay. Découverte.

Comment concilier l'inconciliable, la fragilité des panneaux photovoltaïques et les efforts supportés par une chaussée ? Le chemin qui mène des routes aux centrales solaires sur l'asphalte n'est peut-être finalement pas si long que cela. La preuve, l'entreprise de travaux publics Colas (groupe Bouygues), dévoile, en marge du salon World Efficiency, sa solution "WattWay" capable de rendre les routes plus vertes. C'est Hervé Le Bouc, président-directeur général, qui explique la démarche : "A l'avenir, les routes pourront produire des énergies renouvelables, grâce à la pose de dalles photovoltaïques capables de supporter le passage de n'importe quel véhicule en toute sécurité. Cinq ans de R&D ont été nécessaires, en collaboration avec le CEA-Ines, pour obtenir des panneaux au rendement proche des panneaux traditionnels. Avec WattWay, nous apportons une contribution réaliste à la transition énergétique".

 

Concrètement, la solution se différencie de la piste cyclable solaire inaugurée aux Pays-Bas, voilà un an. Jean-Luc Gautier, le responsable du projet, nous précise : "Là-bas, c'est à base de blocs béton pour lesquels il faut casser puis reconstruire. Notre solution vient se surimposer sur une route déjà existante, sans nécessiter de lourds travaux". WattWay présente donc moins de contraintes. La route solaire de Colas est un millefeuille de polymère et de résine qui enserre les capteurs solaires polycristallins et les protègent. Afin de maintenir la transmission lumineuse, impossible d'utiliser des matériaux classiques, bitume ou cailloux. Le gravillonnage est donc constitué de verre recyclé, qui assure les qualités d'adhérence de la route.

 

Découvrez la route solaire en images dans les pages suivantes.
actionclactionfp