ESSAIS. L'entreprise de travaux publics Colas (groupe Bouygues) déploie un tronçon de sa route intelligente "Flowell" à Montréverd (Vendée). C'est un arrêt de bus scolaire qui a été équipé des dalles lumineuses. Détails.

Dévoilée au Salon des maires et des collectivités en novembre 2017, la route intelligente Flowell s'est vite trouvé un site d'expérimentation ad hoc. L'entreprise Colas a présenté à la toute fin du mois de décembre une installation test à Montréverd, une commune nouvelle des Pays-de-la-Loire.

 

Un arrêt de bus scolaire a été muni des dalles luminescentes qui permettront de sécuriser l'attente et la montée des élèves. Philippe Raffin, le directeur Technique R&D chez Colas, précise à l'AFP : "C'est un système qui va s'allumer aux horaires de passages du bus" pour "signaler aux automobilistes qu'il s'agit d'une zone de danger potentiel". Les diodes qui servent à ce marquage lumineux temporaire, collé sur la chaussée existante, sont alimentées en énergie par d'autres dalles collées à proximité : des capteurs solaires routiers Wattway, également développés par Colas et le CEA. L'ensemble devrait être testé pendant un an afin d'évaluer l'efficacité des produits.

 

D'après les deux partenaires, d'autres sites pilotes seront choisis en France pour d'autres applications : il pourrait s'agir de places de stationnement dont la destination changerait en fonction des heures ou des jours de la semaine, de passages piétons s'animant au moment de la sortie des classes ou de marquages au sol évolutifs en fonction du trafic routier. Les premiers panneaux Flowell ont été posés sur le campus du groupe, dans les Yvelines, voilà quelques semaines. Bernard Sala, le directeur adjoint de Colas a confié à l'AFP que la commercialisation n'interviendra pas avant "18 à 24 mois", le temps d'obtenir des retours d'expériences concluants.
actionclactionfp