Après 5 années de travaux, le Terminal 1 de l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle reprend entièrement du service. Si le site n'a jamais été complètement fermé grâce à un chantier échelonné, il arbore aujourd'hui un tout nouveau visage plus fluide et plus lumineux. Visite des lieux en compagnie d'une des architectes du projet, Karine Droit Mijoule.

Le Terminal 1 de l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle s'est offert un vrai relooking allant du sol au plafond. Il aura fallu 5 ans de travaux et 10 ans d'études préliminaires pour aboutir au résultat actuel.

 

L'objectif de départ était de reconquérir les espaces, d'agrandir les lieux de passage et d'améliorer l'offre de services. Pour cela, «tout a été mis à nu : cloison, mobilier, sol, éclairage…», explique Karine Droit Mijoule, architecte référent de l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle. La finalité : faciliter la vie du voyageur.

Faciliter la vie des passagers
Ainsi, les banques d'enregistrement ont été repensées pour fluidifier la circulation. Les poste de contrôles de sûreté ont été déplacés afin d'être plus proches des salles d'embarquement et diminuer les temps d'attente. Ici, chaque détail, chaque élément participent «au confort et au bien-être» des usagers. C'est pourquoi l'accent a également été mis sur les services. Ainsi, le Terminal 1 est équipé d'ordinateurs connectés à Internet et dispose du Wifi. A cela s'ajoute l'offre commerciale (restaurants, boutiques, bars...) qui a été démultipliée.

 

Béton et couleurs
Tous ces changements ont entraîné des évolutions esthétiques notamment en termes de luminosité et de transparence. «Nous tenions à apporter de la légèreté à travers les cloisons de verre et les parois lumineuses», indique Karine Droit Mijoule. Côté architecture, le bâtiment imposant en béton a été conservé : «Nous voulions valoriser l'ouvrage et non pas rogner sur cette œuvre des années 70. On a gardé les bétons qui sont très beaux et les avons simplement nettoyés», explique la jeune femme. Afin de générer une ambiance agréable, le terminal joue la carte décoration en misant sur la couleur : escalators en inox avec films irisés, fronts de banques bleus et rouges et escaliers hélicoïdaux colorés. Les voyageurs, qui ont progressivement pu s'approprier les lieux puisque les travaux se sont déroulés en 4 phases, pourront dès la mi-mars découvrir l'intégralité du nouveau visage du Terminal 1.
Quant à la prochaine étape, elle se situe à l'extérieur : «Nous souhaitons recréer de l'espace piéton et diminuer l'apparence autoroutière» des entrées du Terminal 1, conclut l'architecte.

 

Fiche technique

Maître d'ouvrage: René Brun Directeur de l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle assisté de Jean Louis Cavaillès, directeur des terminaux 1 et 3 de Paris-Charles de Gaulle
Maître d'ouvrage délégué: Guillaume Sauvé directeur de la maîtrise d'ouvrage, assisté de Pascal François (DMO).
Chef de projet maîtrise d'œuvre: Stephane Tilly, Thierry Delaune et Bruno de la Fayolle (INA)
Architectes: Jean-Paul Back et Karine Droit-Mijoule (INA)
Durée des travaux : Juin 2004 à mars 2009. En 4 phases successives sans interruption d'exploitation. Phase 1 : novembre 2005. Phase 2 : mars 2007. Phase 3 : mars 2008. Phase 4 : mars 2009
Investissement estimé : 280 millions d'euros
Surface commerciale : 2 500m² de commerces et 2 400m² de restaurants
Capacité globale : 12 millions de passagers après rénovation (2009)
Surface (SHON): Corps central 126 400m². Satellites : 52 200m²
actionclactionfp