Alors que le nouveau ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, vient de mettre l'accent sur la revitalisation des centres-bourgs et la rénovation des quartiers prioritaires de la ville, ces questions se sont posées, par exemple, à Cesson (Seine-et-Marne). Découverte d'un projet de 80 logements sociaux, où l'agence MDNH propose une autre manière d'habiter la ville de petite taille.

A la tête depuis une semaine du nouveau ministère de la Cohésion des territoires, le député En Marche ! du Finistère, Richard Ferrand, a mis l'accent dès son premier discours sur le "rééquilibrage des territoires". Au cœur de ses priorités : la revitalisation des centres-bourgs et la rénovation des quartiers prioritaires de la ville. Sous l'impulsion du chef de l'Etat, Emmanuel Macron, le ministère de la Cohésion des territoires a pour tâche de faciliter la construction de logements dans les zones tendues en confiant aux intercommunalités la délivrance des permis de construire, créer 30.000 logements sociaux pour les jeunes et 40.000 logements supplémentaires en intermédiation locative.

 

Coup de projecteur sur le projet de réalisation de 80 logements sociaux livrés en mars 2017 à Cesson (Seine-et-Marne)

 

Pour illustrer la question de la revitalisation des centres-bourgs qui se pose à l'ensemble du territoire français, Batiactu choisit de faire un coup de projecteur sur le projet de réalisation de 80 logements sociaux livrés en mars 2017 à Cesson (Seine-et-Marne) pour l'Immobilière 3 F. Ce bailleur social gère 250.000 logements sociaux, places de foyers et commerces en Île-de-France et sur l'ensemble du territoire français.

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article.

actionclactionfp