PLAN D'ACTIONS. La ministre chargée des Transports a reçu les présidents de SCNF Mobilités et SNCF Réseau pour évoquer les incidents récents et faire le point sur les actions engagées. Elisabeth Borne a annoncé une enveloppe de 5,2 milliards d'euros, dès 2018, pour l'entretien et la régénération du réseau.

Les récents incidents dans les grandes gares parisiennes ont marqué les esprits et le gouvernement semble prendre le dossier à bras le corps pour y remédier. Ce lundi 8 janvier 2018, la ministre chargée des Transports a reçu les présidents de SNCF Mobilités, Guillaume Pépy, et de SNCF Réseau, Patrick Jeantet, pour aborder la question. L'objectif de cette rencontre était de "partager le diagnostics de ces incidents" mais de se pencher sur "les plans d'actions engagés".

 

Elisabeth Borne l'a reconnu "une part importante des incidents rencontrés résulte d'un sous-investissement depuis plusieurs décennies dans l'entretien et la modernisation du réseau ferroviaire". Et c'est bien là la priorité que s'est fixée le gouvernement. Une priorité qui "se concrétisera dans le projet de loi d'orientation des mobilités présenté en avril", précise d'ailleurs le ministère. Ainsi, dès 2018, 5,2 milliards d'euros "seront consacrés à l'entretien et la régénération du réseau ferroviaire", "soit près du double d'il y a dix ans", insiste le ministère dans son communiqué.

 

Un audit réclamé pour fin mars

 

Lors de cet entretien, il a également été convenu qu'un "diagnostic complet serait lancé sur l'ensemble des systèmes d'alimentation électrique, de signalisation et sur les postes informatiques de toutes les grandes gares parisiennes (Paris Saint Lazare, Paris Nord, Paris Est, Paris Gare de Lyon, Paris-Bercy, Paris Montparnasse et Austerlitz) ainsi que sur les principales gares en région". Le ministère demande que cet audit soit finalisé pour fin mars 2018.

 

Par ailleurs, pour fiabiliser davantage les travaux, le PDG de SNCF Réseau a présenté son projet de réorganisation interne déjà en cours qui "repose notamment sur un nouveau management de la gestion des grands travaux et de l'ingénierie".
actionclactionfp