Le chantier de prolongement du RER E à la porte Maillot a causé un "incident majeur" sur les voies du RER A entraînant l'interruption du trafic pour au moins 36 heures. Un problème d'écoulement d'eau boueuse et de sable qui doit être réglé au plus vite pour le million de voyageurs qui empruntent cette ligne, la plus fréquentée d'Europe.

C'est la pagaille sur le réseau francilien ! Ce lundi 30 octobre 2017 vers 13 heures, un incident lié à des travaux sur le chantier SNCF de la future gare du RER E à porte Maillot (17e arrondissement de Paris) a provoqué l'interruption du trafic sur le RER A entre le centre de la capitale (Auber-Opéra) et le quartier d'affaires de La Défense. La RATP annonce que, compte tenu de l'ampleur des réparations à effectuer, plus de 24 heures seront nécessaires.

 

Mais que s'est-il passé ? La paroi du tunnel du RER A a été percée dans le cadre d'un forage préliminaire des travaux conduits par SNCF Réseau et le groupement mené par Bouygues Construction (comprenant Bouygues Travaux Publics, Eiffage et Razel-Bec). Consécutivement, un écoulement "important et soutenu" d'eau boueuse et de sable a noyé les voies sur une cinquantaine de mètres bloquant instantanément toute circulation des trains. L'écoulement s'est poursuivi pendant toute la journée du 30 octobre jusqu'au 31 au matin, avec un débit moindre assure la RATP. Les entreprises en charge du chantier du RER E ayant causé l'incident sont donc à pied d'œuvre pour réparer les dégâts. Une enquête interne devrait permettre de faire la lumière sur les conditions ayant mené à ce percement accidentel.

 

Colmater, pomper, déblayer et vérifier, le tout en 36 heures ?

 

La première étape consistera à colmater la brèche du tunnel, une opération qui était toujours en cours ce mardi 31 octobre à la mi-journée. Les trois pompes déployées sur place devaient être rejointes par une quatrième, illustrant l'ampleur des infiltrations. Il faut noter que la construction de la gare Eole de la porte Maillot, située à 30 mètres sous la surface, nécessite le rabattement temporaire de la nappe souterraine d'eau et le dévoiement des réseaux souterrains, des étapes préparatoires en cours avant que ne débutent les travaux de génie civil de la gare proprement dite, avec création de plusieurs puits (pour l'acheminement du matériel et la sortie du tunnelier) et le creusement d'un tunnel.

 

Prolongement RER E
Prolongement RER E © RATP

 

Un convoi spécial a également été acheminé sur place pour procéder à l'évacuation de la boue et du sable. Une fois cette troisième opération terminée, la RATP annonce qu'elle procédera à la vérification de toutes les installations et câbles d'alimentation en énergie, de signalisation et de communication, pour pouvoir remettre en service la ligne A du RER en toute sécurité. Le communiqué conclut : "Le groupement Bouygues Construction, SNCF et la RATP conjuguent leurs efforts pour tenter de rétablir le trafic demain matin", c'est-à-dire ce 1er novembre. Un jour férié qui tombera peut-être à pic pour terminer ces travaux d'urgence ? La porte Maillot est un site très contraint en raison de la densité des infrastructures qui s'y croisent : ligne 1 du métro, lignes A et C du RER, boulevard périphérique… Un défi pour les entreprises intervenantes.

 

Calendrier initial des travaux menés à porte Maillot :
Depuis le 1er semestre 2017 : travaux préparatoires (rabattement de la nappe, dévoiement des réseaux)
2e semestre 2017 : finalisation des travaux préparatoires et démarrage des premiers travaux de génie civil (gare réalisée principalement depuis la surface mais aussi partiellement en souterrain)
Début 2020 : arrivée du tunnelier en provenance de Courbevoie
Fin 2021 : fin des travaux de génie civil avec sortie du tunnelier à la porte Maillot par le puits
Jusqu'à mi-2022 : travaux de second œuvre et d'équipement de la gare
Fin 2022 : mise en service du nouveau tronçon Est du RER E entre Haussmann-Saint Lazare et Nanterre-La Folie
2024 : mise en service du nouveau tronçon Ouest de la nouvelle ligne du RER
actionclactionfp