"Nous avons choisi de reprendre, à l'intérieur de la gare sur tous les murs, la pierre de meulière si caractéristique de l'architecture de Champigny, des maisons du bord de Marne et du viaduc ferroviaire auquel se trouvera adossée la gare, développe le concepteur. Et nous avons également choisi d'évoquer le cours de la rivière avec un grand plafond en forme de nappe métallique."

 

Par ailleurs, la maîtrise d'œuvre s'appuie du "viaduc ferroviaire" qui coupe a ville en deux et crée une limite entre l'Est avec la mairie et l'Ouest de la ville, encore peu utilisé même s'il est déjà construit et habité.

 

Au-dessus du bâtiment, une tour va signaler la gare

 

"Nous avons voulu créer un point d'attraction, un lieu de vie que la gare va transformer la géographie de Champigny, complète Thomas Richez. Au-dessus du bâtiment, une tour va signaler la gare, cette nouvelle centralité, ce point d'attraction pour les Campinois." Ce projet immobilier connexe est estimé à 4.400 m².

 

La Société du Grand Paris précise qu'il existe également un projet de musée entre la gare et la Marne, musée qui sera dédié à la mémoire de la Résistance. "Champigny a été un lieu fort de résistance, particulièrement autour de ce viaduc qui était un verrou des transports vers l'Est", ajoute l'opérateur public.
actioncl