Delphine Batho et Cécile Duflot ont lancé un appel à projets sur les "innovation locales dans la rénovation énergétique" destiné aux collectivités territoriales. Objectif : repérer et valoriser toutes les actions ayant pour but de promouvoir les travaux des logements. Une façon de partager les expériences et de dresser un palmarès en fin d'année, à l'occasion du lancement du club "Promouvoir la rénovation énergétique".

"Repérer, valoriser et diffuser les initiatives et démarches mises en œuvre par les collectivités locales en faveur de la rénovation énergétique des logements", tel est l'objectif de l'appel à projets lancé, ce 30 mai 2013, par la ministre de l'Egalité des Territoires et du Logement, Cécile Duflot, et par la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho. Tous les types d'actions sont concernés par cet appel : aussi bien la simple diffusion d'informations, que les opérations de sensibilisation du public, en passant par les initiatives d'accompagnement des particuliers dans la réalisation de travaux, le développement d'outils de financement ou le repérage de ménages en situation de précarité énergétique. De même, toutes les collectivités porteuses de ces démarches sont sollicitées, de la petite commune à la région, en passant par les départements et les entités intercommunales, les partenariats entre collectivités étant même encouragés.

 

Lutte contre la précarité énergétique et développement de modèles solidaires
"En effet, plusieurs collectivités locales, de tout niveau, ont déjà lancé, pour certaines depuis plusieurs années, des démarches proactives et innovantes ayant pour objectif de déclencher un grand nombre de rénovations énergétiques, notamment dans le cadre d'un Agenda 21, d'un Schéma régional climat-air-énergie, d'un plan climat énergie territorial, d'un programme local de l'habitat ou encore d'une opération programmée d'amélioration de l'habitat, type énergie et environnement", précise le communiqué conjoint des ministères. Les collectivités souhaitant mettre en avant leurs projets pourront déposer un dossier de candidature jusqu'à la fin du mois de septembre 2013. Ils seront jugés selon leur degré d'innovation, d'ancrage dans le territoire et selon leur efficacité. Les ministères soulignent qu'ils apporteront une attention particulière aux aspects sociaux, tels que la lutte contre la précarité énergétique ou le développement de modèles économiques solidaires. Afin d'être sélectionnés et proposés à la commission d'analyse et d'appui, les projets doivent être opérationnels ou en passe de l'être, mais il ne sera pas indispensable que des travaux de rénovation aient déjà été réalisés.

 

Un travail de capitalisation sera effectué, une fois les projets retenus, permettant par la suite de partager les expériences et d'encourager d'autres collectivités à se lancer dans des démarches similaires à l'aide de l'appui méthodologique fourni. Un palmarès sera publié au mois de décembre 2013, au moment où sera fondé le club "Promouvoir la rénovation énergétique", un "lieu d'échanges et de diffusion des bonnes pratiques (…) au bénéfice des collectivités", annoncent les ministères. Rappelons que le plan de rénovation énergétique des logements est l'une des priorités du gouvernement, engagée dans le cadre de la transition écologique. L'exécutif souhaite rénover 500.000 logements par an d'ici à 2017, afin de réduire sensiblement la consommation d'énergie dans le résidentiel.
actionclactionfp