"Cet appel à projet est une nouvelle étape pour transformer et relier la ville et le port", a pour sa part, souligner Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille. Il poursuit : "Au-delà du J1, il y a un travail de réflexion plus large", afin de "définir les grandes orientations de la Grande Joliette". "Il nous faut trouver un équilibre relationnel pour le port et la métropole", a-t-il ajouté. C'est en effet "une étape majeure de la transformation de Marseille", confirme Jean-Marc Forneri, Président du Conseil de surveillance du Port de Marseille Fos. Ce projet devra "mélanger des activités de loisirs, industrielles, portuaires et navales". Ainsi, Jean-Marc Forneri s'attend à ce que le J1 fasse "rayonner la ville".

 


actioncl