Le plan de transition numérique du bâtiment (PTNB) vient de lancer l'appel d'offres pour élaborer le référentiel de compétences des métiers de la maîtrise d'oeuvre, des entreprises et artisans du BTP en matière de Bim. Rendu de copie avant le 4 juillet 2017.

Le plan de transition numérique pour le bâtiment (PTNB) a lancé, le 9 juin 2017, son appel d'offres relatif à l'élaboration d'un référentiel de compétences Bim pour les métiers de la maîtrise d'œuvre, des entreprises et les artisans du bâtiment. La date limite de remise des offres est fixée au 4 Juillet 2017, 11 heures.

 

"Cette initiative se situe dans la phase B précisée dans le rapport d'étape du PTNB, publié en mars dernier", explique à Batiactu un porte-parole de l'organisme. "Pour offrir une formation Bim plus adaptée aux besoins des maîtres d'oeuvre et des entreprises, un référentiel ds compétences Bim va être développé à destination des formateurs", peut-on lire dans ce document. Avant de faire monter en compétences tous les acteurs de la filière, "encore faut-il être capable d'identifier le niveau d'aptitude et de connaissance de départ pour répondre au mieux aux besoins".

 

Une action "essentielle" pour Catherine Jacquot (Cnoa)

 

Un deuxième appel d'offres sera lancé concernant la réalisation de l'outil d'auto-évaluation. Il permettra aux professionnels de situer simplement les compétences en Bim acquises et celle qui leur reste à acquérir. "Développer de nouveaux process métier dans les agences et les bureaux d'étude ne s'improvise pas", affirmait Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l'ordre des architectes (Cnoa), dans le rapport d'étape du PTNB. "Or, le Bim remet en question les méthodes actuellement en vigueur. Cette action vise à référencer les compétences et à proposer une méthode d'auto-diagnostic. Elle est donc essentielle pour se réorganiser et définir les objectifs à atteindre."

 

"Cette action du PTNB a l'intérêt de définir quelles compétences doivent être mesurées dans les entreprises", affirmait pour sa part Michel Droin, président de l'Union des entrepreneurs céramistes du bâtiment (UNECB-FFB). "Il faut lancer la réflexion sur le sujet maintenant. Et ainsi éviter qu'un organisme tiers le fasse à notre place."
actionclactionfp