L'éco-organisme Récylum, qui collecte et recycle les déchets électriques, est maintenant agréé pour une nouvelle catégorie de produits : les outils électriques et électroniques professionnels. Un agrément qui vient en complément de ceux pour les matériels d'éclairage ou les instruments de contrôle.

Récylum va collecter et traiter une nouvelle catégorie de déchets électriques et électroniques (DEEE), jusqu'à présent "orpheline", celle dite des outils professionnels (catégorie 6). Les pouvoirs publics ont accordé cet agrément supplémentaire à l'éco-organisme, tout en renouvelant ceux des catégories 5 (matériels d'éclairage), 8 (matériels médicaux) et 9 (instruments de surveillance et de contrôle).

 

La catégorie 6 comprend notamment les matériels de nettoyage industriel, les petites machines de production et de conditionnement, les outillages de chantier, les pompes ou les postes de soudure. Le gisement de déchets électriques et électroniques y est estimé à 100.000 tonnes par an. Un chiffre très important en comparaison avec la quantité de déchets des équipements électriques du bâtiment, du médical et de la recherche dont 12.000 tonnes ont été collectées en 2014 par l'ensemble des éco-organismes agréés (dont 6.000 tonnes par Récylum, le reste se répartissant entre Ecologic, Eco-Systèmes et ERP).

 

Collecter, trier et recycler

 

En tout, plus de 730 producteurs de déchets électriques et électroniques professionnels sont adhérents à Récylum qui a collecté environ 11.000 tonnes de déchets en tout (+70 % par rapport à 2014). Près de 5.000 opérations d'enlèvement ont été menées en 2015 (+25 %), dont 800 dites "techniques" auprès d'industriels, de collectivités locales, d'électriciens installateurs ou d'hôpitaux. L'organisme annonce avoir déjà presque atteint les objectifs réglementaires qui lui ont été fixés pour 2016, dès 2015. A savoir recycler 7 % dans la catégorie 5, 25 % dans la catégorie 8 et 23 % dans la catégorie 9, des chiffres que Récylum approche de beaucoup (respectivement 5 %, 22 % et 21 %).

 

Au mois de décembre dernier, la filiale de service de Precia Molen, un fabricant d'instruments de mesure, avait décidé de faire appel à l'éco-organisme pour la collecte et le recyclage des équipements usagés afin qu'ils soient dépollués avant leur valorisation. Les 45 agences de l'entreprise sont donc désormais munies de bacs de collecte. Le directeur du service Qualité Réglementation Sécurité Santé Environnement de Precia Molen Service, expliquait alors : "Le service Récylum nous a permis d'harmoniser nos pratiques de gestion des DEEE auparavant disparates entre chacune de nos implantations. La structure de Récylum, le service de proximité et le suivi administratif nous permettent de répondre à nos obligations et nos engagements en matière de tri et de valorisation de nos déchets et de ceux de nos clients". De quoi recycler plus de 75 % des déchets et économiser des ressources naturelles ou énergétiques.
actionclactionfp