La double agence RDAI-RDAI Architecture a choisi d'occuper toutes les sphères de l'architecture et du design. Pouvant travailler sur des objets comme sur des tours, elle affiche néanmoins deux constantes dans l'ensemble de ses projets : la rigueur et l'exigence. Portrait.

RDAI, Rena Dumas architecture intérieure, porte dans son nom même la griffe de Rena Dumas. Fondée en 1972 par cette architecte d'intérieur d'origine grecque et épouse de Jean-Louis Dumas, héritier de la famille Hermès, elle impose son style avec une architecture directe qui va à l'essentiel, mais toujours de manière chic et classe. Exit le superflu et le bling bling !

 

Un postulat toujours d'actualité pour cette agence aujourd'hui dirigée par un ancien chef de projet de l'agence Deleu et Associés, Denis Montel, rejoint en 2007 par Nicolas Karmochkine. Avec Rena Dumas (décédée en 2009), ils ouvrent l'agence jumelle RDAI-Architecture en juillet 2007, ce qui leur permet d'avoir une vision transversale allant de l'architecture à l'architecture d'intérieur en passant par le design : "Nous avons cette capacité à travailler simultanément à plusieurs échelles : de l'objet à l'urbanisme et l'architecture", nous raconte Denis Montel. Malgré tout, l'agence est marquée par ses projets pour la célèbre marque de luxe de maroquinerie et de mode, Hermès : boutique et siège social à Séoul (2006), cité des métiers Hermès à Pantin (2013), ou encore la boutique Hermès du 6ème arrondissement de Paris (2010). Encore récemment elle a inauguré un flagship store à Miami et un autre à Moscou.

L'usage et l'émotion

RDAI travaille donc sans a priori d'échelle, mais toujours avec une approche conceptuelle et sensible. A chaque réalisation, l'agence pense et réfléchit à l'usage, à l'émotion et à la sensation. Par exemple, dans son projet de tours à La Défense, l'agence a tenu à faire attention à chaque élément. Objectif : concevoir un tout : "En premier lieu, on regarde le confort des utilisateurs, on porte un regard sur les espaces intérieurs et on voit quelle générosité, on peut avoir", souligne Denis Montel. Ce souci du détail au profit des usagers, un point primordial pour la créatrice de l'agence : "Si les gens qui y vivent sont heureux, alors le projet est vraiment réussi", déclarait Rena Dumas.

 

Outre ce sentiment de bien-être, l'agence accorde une grande importance aux contextes et environnements : "Il faut placer le bâtiment dans la ville. On travaille de l'intérieur d'un site pour ensuite diffuser et habiter à une plus grande échelle. Au final, l'idée est de faire des bâtiments qui racontent un peu l'histoire de leur site", détaille Nicolas Karmochkine. A ce propos, Rena Dumas indiquait : "Comprendre un client, son histoire, son identité, c'est toujours une source majeure d'inspiration et la première étape du travail". Un travail qui désormais se retrouve un peu partout dans le monde, de l'Asie aux Etats-Unis, sans oublier Paris, et ce de la table aux gratte-ciel.
actionclactionfp