L'association Qualit'EnR, qui qualifie les entreprises installant des systèmes de valorisation des renouvelables, fait évoluer son offre pour mieux répondre aux besoins du marché. Le dispositif est simplifié et s'ouvre à de nouvelles solutions. Détail.

Les sigles de qualité "QualiPAC" et "QualiSol", qui sont décernés par Qualit'EnR, sont en cours d'adaptation "afin de mieux répondre aux besoins des professionnels du bâtiment", précise l'association. Le premier, qui est centré sur les pompes à chaleur (PAC), propose maintenant un accès spécifique à la production d'eau chaude sanitaire avec "QualiPAC CET" pour les chauffe-eau thermodynamiques. Ces équipements connaissent en effet une forte croissance en France (+58 % en 2014). Le signe spécifique développé par Qualit'EnR offrira une distinction aux professionnels installant ce type de chauffe-eau.

Les modules s'enrichissent

De son côté, "QualiSol", centré sur le chauffe-eau solaire, s'ouvre désormais aux installations collectives, grâce à la mention "QualiSol Collectif". Ces dernières représentent la moitié de la surface des capteurs thermiques posés en France. L'intérêt, pour les professionnels, est d'améliorer les pratiques tout en permettant aux maîtres d'ouvrage de mieux identifier les entreprises qualifiées RGE.

 

Enfin, dans le but de ne pas multiplier les qualifications dans un même domaine d'activité pour les entreprises, Qualit'EnR simplifie son dispositif. Les modules "QualiSol Combi" et "QualiSol Collectif" comprendront également la pose de chauffe-eaux solaires individuels (objet de "QualiSol CESI"), tandis que le module "QualiPAC & ECS", intégrera la pose de chauffe-eaux thermodynamiques (objet de "QualiPAC CET").
actionclactionfp