Les prix des logements ont enregistré une hausse de 10,2% en Ile-de-France et 12,9% à Paris au cours de l'été, selon la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France.

L'été a été marqué par une forte hausse des prix de vente des logements anciens en Ile-de France. Ceux-ci ont en effet enregistré une augmentation de 10,2% entre juin et août, par rapport à la même période l'an passé, selon les chiffres publiés par la Chambre des notaires de Paris et l'Ile-de-France. La capitale a d'ailleurs établi un nouveau record, avec une progression des prix de 12,9%.

 

Sur un an, la hausse est de 7,8% pour la région, et 9,8% si l'on ne tient compte que de Paris intra-muros. Là, l'indice des prix des appartements anciens «dépasse une fois encore les sommets historiques», observent les notaires. L'indice des prix tous logements anciens confondus en Ile-de-France atteint 209,8 et dépasse ainsi, pour la première fois, le pic atteint au mois de septembre 2008 (209,4), ajoutent les notaires.

 

En prenant en compte le neuf et l'ancien, le nombre de transactions s'est élevé à 46.100 entre juin et août dans la région, soit une progression de 33% par rapport à la même période de 2009, pour un niveau d'avant crise «quasiment retrouvé».
actionclactionfp