Ce projet de 67.000 m² livré à Caracas en 2014 crée un lien social fort au centre du programme, dans une faille horizontale qui ouvre l'espace public et intègre le paysage au coeur de l'équipement.

 

"Suivant la métaphore de l'arbre, l'enseignement de la musique se situe dans un conservatoire ancré au sol, et les salles de concert sont disposées en altitude dans une couronne d'ombres et de lumière" , raconte l'agence Asario Scènes Architectures créée en 2010.

 

La particularité ? Les trois salles de concert de 1900, 1700 et 500 sièges ont été traitées différemment par une acoustique permettant l'accueil de différents orchestres et choeurs, dont une scène pouvant recevoir 400 musiciens. A ce programme s'ajoutent les bureaux de l'administration, des résidences pour musiciens, un réfectoire, un centre multimédia et des stationnements.
actioncl