L'entreprise Princeps Alu de Saint-Paul-en-Jarez (Loire), spécialisée dans la fabrication de menuiseries extérieures en aluminium et PVC, vient d'être placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Saint-Etienne. Précisions.

L'entreprise Princeps Alu, de Saint-Paul-en-Jarez (Loire), vient d'être placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Saint-Étienne. Ce fabricant et poseur de menuiseries extérieures en aluminium et PVC ne compte plus qu'une trentaine de salariés, contre environ 45 en 2012, date à laquelle le PDG de l'entreprise avait été assassiné par balles par son assistante de direction.

Vers une lettre de licenciement le 15 octobre prochain

Le délégué du personnel et délégué syndical Georges Cardoso (FO), représentant la trentaine de salariés dans la procédure collective, précise qu'ils recevront leur lettre de licenciement le 15 octobre prochain.

 

Le tribunal a, en effet, prononcé la liquidation de ce fabricant et poseur de menuiseries extérieures en aluminium et en PVC quatre semaines seulement après l'ouverture de la période de redressement judiciaire. Le représentant du personnel regrette que le tribunal n'ait "pas accordé de période de poursuite d'activité, ni lancé une recherche de repreneur" car, selon lui, l'entreprise a un vrai savoir-faire, des installations de qualité et un bon outil de travail.

 

Outre, "la crise du secteur du bâtiment, on souffre de difficultés financières depuis 2011", a indiqué Philippe Charissou, le directeur général de l'entreprise à l'AFP. "Je travaille à la présentation d'un plan de continuation au tribunal de commerce, mais la situation est compliquée", a convenu le dirigeant de cette entreprise qui appartient, désormais, aux deux filles du défunt.
actionclactionfp