PROGRAMME. Manuel Valls et Benoit Hamon sont donc les deux candidats encore en lice dans la primaire de la gauche. Logement, rénovation énergétique, entreprise, environnement… quelles sont leurs propositions pour la présidentielle ?

Dans la course à la présidentielle, ce sera donc Manuel Valls ou Benoit Hamon qui réprésentera la gauche. Le député des Yvelines est arrivé en tête du premier tour de la primaire de la gauche avec 36,35 % des voix, devant l'ancien Premier ministre (31,11%).

 

En attendant le résultat du second tour, qui aura lieu dimanche 29 janvier, voici les propositions des deux finalistes pour le secteur.

 


LOGEMENT


Renforcement de la loi SRU sur le logement social
Manuel Valls comme Benoit Hamon entendent renforcer les sanctions à l'encontre des communes qui ne respectent pas la loi SRU. Sur son site de campagne, Benoit Hamon détaille : "Je créerai un droit de l'Etat à se substituer aux maires pour construire, le cas échéant, des biens d'utilité publique à commencer par les logements sociaux".

 

Manuel Valls souhaite poursuivre la rénovation urbaine et entend renforcer les sanctions pour faire appliquer le nombre de logements sociaux sur le territoire. Pour mener ce projet à bien, Manuel Valls précise qu'il souhaite "imposer aux élus locaux la construction de logements sociaux sur leur territoire dès lors qu'ils n'auront pas tenu les objectifs". Il veut également "renouveler le partenariat avec l'habitat social pour lui donner les moyens de réaliser la rénovation énergétique des logements".

 


Rénovation énergétique


Afin d'accélérer la rénovation énergétique, le député des Yvelines, arrivé en tête au premier tour de la primaire, prévoit un vaste plan d'investissements comprenant trois priorités : "la réhabilitation thermique des logements sociaux ; un plan ambitieux d'accompagnement des initiatives menées par le secteur privé avec des aides renforcées et conditionnées au recours à des artisans labellisés (soutien de nos PME) et une protection des foyers en situation de précarité énergétique avec un véritable bouclier "énergie".
Manuel Valls rappelle "la dynamique impulsée" pour le logement et souhaite que ne soit pas "relâché notre effort de création nette de logements". Selon lui, "l'enjeu majeur du prochain quinquennat sera en outre de renforcer la rénovation".
actionclactionfp