LOGEMENT SOCIAL

 

Marine Le Pen :
- Lancer un grand plan de construction de logements étudiants et revaloriser de 25 % les APL pour les jeunes jusqu'à 27 ans dès la première année du quinquennat.
- Faciliter l'accès à la propriété en renforçant les dispositifs de prêts aidés et en améliorant les conditions de rachat par les locataires de leur logement social pour parvenir à 1 % du parc HLM vendu chaque année.
- Réserver prioritairement aux Français l'attribution du logement social, sans effet rétroactif, et le mobiliser vers les publics qui en ont le plus besoin.

 

Emmanuel Macron :
- Mettre la priorité sur l'Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur où les besoins sont les plus importants.
- La construction de 80.000 logements pour les étudiants et les jeunes actifs.
- Faire la transparence sur l'attribution des logements sociaux.
- Mettre en place, pour l'attribution des logements sociaux un système de points, fondé sur des critères objectifs (taille de la famille, niveau des ressources, lieu de recherche).

 

Encadrement des loyers, loi ALUR


Emmanuel Macron:
- Maintenir et évaluer l'encadrement des loyers.

 

Marine Le Pen
- Estime que ce n'est pas une solution de long terme et que cela risque de profiter aux plateformes ubérisées, selon les informations d'Explorimmo.

 

NORMES DE CONSTRUCTION


Marine Le Pen :
- Rationnaliser et simplifier les normes d'urbanisme et de construction afin de résorber les tensions sur le marché du logement", tout en veillant à la préservation des espaces protégés naturels (littoral, montagne).

 


ANRU Rénovation urbaine


Emmanuel Macron :
- Lancer un grand Plan d'investissement de 50 milliards d'euros. Ce plan sur 5 ans sera mis au service des qualifications de tous les citoyens, de la transition écologique, de la révolution numérique, de la modernisation des services publics et de la rénovation urbaine.
Marine Le Pen :
- Rééquilibrer la politique de la ville vers les zones désertifiées et rurales.

 

ACCESSIBILITÉ - ADAPTATION DES LOGEMENTS


Marine Le Pen :
- Accélérer la mise en conformité des ERP (source : handirect mars 2017).

 


Emmanuel Macron :

 

- Accompagner les collectivités locales pour qu'elles fournissent une solution d'accessibilité à leurs habitants et donner la priorité aux transports publics et accessibilité de la voirie.
- Demander aux bailleurs sociaux d'identifier les logements adaptés pour les personnes handicapées et les personnes vieillissantes de leur parc (logements en rez-de-chaussée accessibles sans marche depuis le trottoir par exemple) et rendre cette liste transparente.
- Demander aux bailleurs sociaux de proposer des solutions de relogement aux personnes handicapées et vieillissantes dont le logement social n'est plus adapté, ou bien faire des travaux dans ces logements (par exemple changer une baignoire en douche, adapter le mobilier de la cuisine,...).
- Poursuivre et amplifier les actions incitatives en faveur de l'accessibilité des cabinets médicaux, de la formation des médecins aux spécificités de l'examen de la personne handicapée. Poursuivre l'inventaire pour la revalorisation des actes longs.

 

Découvrez les mesures pour la rénovation thermique dans la page 4.
actioncl