Avec le pont de Russky Island, conçu par Freyssinet long de 1.104 mètres et celui de Baluarte au Mexique, réalisé par VSL, filiale de Bouygues Construction, culminant à près de 403 mètres, les records de ces ouvrages exceptionnels attestés par le Guinness des records pleuvent de nouveau. Quels sont donc les particularités d'un pont haubané, ses avantages ? Et quels records nous réserve-t-il pour l'avenir ? Explications.

Le plus ancien pont remonte en fait à 1617. Son dessin a été publié à Venise par un savant bosniaque, Faust Wranczi, dans le recueil « Machinae novae Fausti Verantii siceni » où il y montre un tablier en bois tenu par des chaînes de fer depuis des tours situées sur chacune des deux rives, nous signale un spécialiste des ouvrages.

 

La technique a fait son chemin et le premier pont à haubans conçu par l'allemand Immanuel Löscher voit le jour en 1784. Mais c'est seulement à la fin du 19ème siècle qu'il connait son expansion. Il s'est ensuite développé en Allemagne, après 1945, à l'occasion de la reconstruction des ponts du Rhin et aujourd'hui, très utilisé à travers le monde.

 

Pluie de records
Depuis, les records se succèdent jusqu'à cette année avec la construction du plus long projet à haubans au monde, le pont de Russky reliant l'île Russky à Vladivostok, aux confins de l'Extrême-Orient russe (voir page 4). D'une longueur de 1.104 mètres, cette réalisation conçue par Freyssinet vient de détrôner, de seulement seize mètres, le pont de Sutong à Suzhou en Chine avec sa portée de 1.088 mètres. Autre exemple, le pont à haubans le plus large reste le Pont Zakim Bunker Hill à Boston aux Etats-Unis conçu par HNTB et imaginé par l'architecte Miguel Rosales, qui compte, lui, 10 voies de circulation !

 

Par ailleurs, au Mexique, VSL, filiale de Bouygues Construction, a réalisé en février 2012, le plus haut pont à haubans du monde. Un exploit attesté par le Guinness des records ! (voir page 6). Situé, en fait, entre Mazatlan et Durango, le pont de Baluarte traverse un profond canyon et culmine à près de 403 mètres. De plus, sa travée centrale, d'une longueur de 520 mètres, représente la plus longue travée haubanée du continent américain.

 

En résumé, le développement des ponts à haubans ne fait que s'accélérer sur tous les continents, car, en évitant la construction d'énormes massifs d'ancrage, ils font reculer le domaine d'emploi économique des ponts suspendus. En témoigne notamment, en France, à l'Est de Honfleur, le pont de Normandie (voir page 12), sur l'estuaire de la Seine, avec un tablier principalement métallique dont la portée est de 865 m.

 

Quelques ponts remarquables dans le monde
Les plus longs
Monde : viaduc Danyang-Kunshan, Chine, 164,8 kilomètres
Europe : pont Vasco-da-Gama, Portugal, 12,162 kilomètres
France : pont de Saint Nazaire, 3,356 kilomètres

Plus longue portée entre deux piles

Pont suspendu : Akashi-Kaiko, Japon, 1991 mètres
Pont à haubans : Russky, Russie, 1104 mètres
Pont en arc : Chaotianmen, Chine, 552 mètres

 

Plus haut
Pont suspendu Siduhe, Chine, 496 mètres au-dessus du fond de la vallée

 

Plus haute pile
Viaduc de Millau, France, 245 mètres

 

Plus ancien
Pont de Kazarma, Grèce, vers 1300 av. J.C.

 

Découvrez dès la page 2 le dossier dédié aux ponts haubanés dans le monde. Article réalisé et publié le 04/09/2012.
actionclactionfp