Sur le marché de l'isolation thermique, le panneau en mousse rigide de polyuréthane est en forte progression, étant passé de 5% de parts de marché en 2012, à 9% en 2014. Et le Syndicat national des polyuréthanes (SNPU) de voir dans l'isolation par l'extérieur et le sarking, des axes de croissance émergents.

"Légèreté, faible épaisseur, résistance mécanique, performance thermique, durabilité" : ces cinq atouts font la force du panneau en mousse rigide de polyuréthane (PU) sur le marché de l'isolation, selon le Syndicat National des polyuréthanes* (SNPU), qui rassemble les industriels du polyuréthane en France - dont les membres actifs représentent 95% des panneaux de PU vendus en France, soit cinq unités de production et plus de 350 salariés directs.

 

"En 2015, selon les données recueillies au sein du SNPU, il a représenté ainsi 24 millions de m2 en France, soit environ 10% du marché global de l'isolation"

 

Alors que le marché de l'isolation poursuit sa croissance, dans un contexte marqué par le défi environnemental de réduction de gaz à effet de serre et de transition énergétique, ce challenger des méthodes d'isolation dite traditionnelles (laines minérales et plastiques alvéolaires) "a trouvé sa place", explique ainsi Hervé Fellmann (Soprema), président du SNPU, lors d'une conférence de presse le 19 février dernier. "Il se vend chaque année 4m2 d'isolation en France par personne.(...) Dans ce contexte, le PU en panneau est passé de +5% de parts de marché en 2012, à +9% en 2014 (source MSI)". Et de poursuivre : "En 2015, selon les données recueillies au sein du SNPU, il a représenté ainsi 24 millions de m2 en France, soit environ 10% du marché global de l'isolation".

 

Adapté à tous les types d'isolation et de bâtis à haute performance énergétique, le PU s'est notamment beaucoup développé sur le marché de l'isolation des toitures plates de grandes surfaces, aujourd'hui son application principale ; suivent ensuite les sols et les murs intérieurs. L'isolation par l'extérieur (ITE) et la technique du sarking [isolation thermique d'une toiture inclinée par l'extérieur, ndlr] représentent "deux réservoirs de croissance pour le PU" précise Philippe Henrot (Recticel), président de la commission communication au sein du SNPU. "Certes le matériau représente un coût plus élevé au départ [que les autres techniques d'isolation, ndlr], mais les gains qu'il procure sur les coûts annexes sont significatifs", précise-t-il.

 

L'ITE et le sarking, "deux réservoirs de croissance pour le PU"

 

Sont cités notamment : des gains sur les coûts structuraux grâce à la légèreté et la faible épaisseur du panneau en PU pour une résistance thermique égale "donc dans le cas d'une rénovation d'une toiture, cela réduit la surélévation, le traitement des points singuliers (rives latérales, débords, cheminée, etc.)" ; un gain de m2 habitables dans le cadre des isolations par l'intérieur ; des gains également sur les coûts des travaux, grâce à sa résistance mécanique qui permet "ainsi la pose directe et durable des contrelattes sur isolant à l'aide de fixations simple filetage" en sarking.

 

Mettant en avant enfin ses qualités environnementales et sa résistance au feu, le SNPU entend bien travailler à l'essor de ce matériau. "Aujourd'hui nous travaillons à encore plus de performance pour le matériau", précise le secrétaire général du syndicat, Yves Pélissier. Et à le faire grandir en notoriété ! Refonte du syndicat en 2013, nouveau site internet, nouvelle signature visuelle fin 2015, actions de communication et de lobbying auprès des instances nationales et européennes : le PU s'affirme.

 

Fiche d'identité du Syndicat national des polyuréthanes (SNPU)

 

Qu'est-ce que le polyuréthane (PU) ? Le polyuréthane intègre les familles des polymères et des plastiques. Des vêtements aux planches de surf, en passant par les matelas, les réfrigérateurs ou les voitures, ce matériau trouve de nombreuses applications dans le quotidien pour ses qualités d'isolant ou pour sa résistance mécanique (en épousant les formes du corps en literie ou en pare-chocs sur les voitures, par exemple). Le polyuréthane se présente sous forme solide ou sous forme de mousse, dont on distingue deux grandes familles, la mousse PU souple et la mousse PU rigide. La mousse PU rigide composée de fines cellules fermées enfermant un gaz à faible conductivité thermique est un excellent isolant thermique. Les panneaux en mousse rigide de polyuréthane sont ainsi utilisés comme isolants thermique dans le bâtiment.

 

Mission : créé en 2013, le SNPU regroupe les industriels du polyuréthane en France et a pour vocation première d'assurer une relation permanente en France et en Europe entre les industriels, les organismes professionnels (UPB, AIMCC, CSTB, etc.) et les pouvoirs publics, tout en promouvant l'utilisation de ce matériau auprès des professionnels et des particuliers.

 

Composition : le SNPU est composé de six membres actifs - Iko Insulations, Kingspan Insulation, Knauf SAS, Recticel Insulation, Groupe Soprema, Unilin insulation - et six membres adhérents associés (Borsodchem, Covestro, Evonik, Gascogne Laminates, Huntsman, Stepan)

 

Réseau : membre de l'Union Plastique du bâtiment (UPB) et membre actif de l'Association des industries de produits de construction (AIMCC), membre fondateur de PU Europe ; le SNPU interagit également régulièrement avec le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), le Laboratoire national d'essai (LNE) et l'Ademe ; comme il adhère et participe aux travaux de normalisations avec l'Afnor, mais aussi à ceux de l'association HQE (Haute qualité environnementale) et ceux de l'Acermi (Association pour la certification des matériaux isolants).

 

Organisation :
Présidé par Hervé Fellmann, le SNPU est organisé en trois commissions :

 

- La commission Technique, présidée par Laurent Joret et rassemblant les directeurs techniques des industriels membres, qui participe aux travaux du CSTB, de l'Acermi, de l'Afnor, du CEN et de l'ISO ;
- La commission Sécurité hygiène environnement : sous-groupe de la commission technique et présidée par Yannick Gaillard, elle réunit les producteurs de matières premières et transformateurs de panneaux d'isolation PU et s'assure de la réglementation environnementale et de la conformité aux normes de sécurité.
- La commission Communication : présidée par Philippe Henrot, elle assure la visibilité du matériau auprès des professionnels et des particuliers pour promouvoir le matériau.

 

Syndicat National des polyuréthanes SNPU
Syndicat National des polyuréthanes SNPU © SNPU
actionclactionfp